Un petit livre oublié sur un banc

JIM, MIG

Bamboo, 2014



Camélia trouve sur un banc un livre qui semble avoir été oublié là. Oublié ou déposé pour que quelqu'un le trouve ? Elle le comprendra très vite quand elle se rendra compte que des mots entourés çà et là forment des phrases, ou plutôt un message laissé par l'ancien propriétaire...

Malgré un récit charmant sur une pratique de plus en plus répandue, Jim n'a pas vraiment su en saisir la poésie sans en faire une histoire édulcoré. Maladroitement antinumérique et réseaux sociaux, le message évident n'est toutefois pas dénué de l'élégance de la liaison épistolaire. Le dessin très propre de Mig, certes un peu froid, colle à l'ambiance confortable et parisienne qui se dégage de l'album. Se lisant d'une traite comme la plupart des oeuvres de Jim, Un petit livre oublié sur un banc ne figure pas sur le podium de l'auteur, mais reste attachant, à l'image de son héroïne.

Alain

partager sur facebook :