Before Watchmen - Ozymandias

Jae LEE, Len WEIN

Urban Comics, 2014
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Doug Headline et Edmond Tourriol



Bon, mon gars, si t'es pas branché comics, là tu rentres dans un monde : celui de la série des comics de la série Watchmen (douze épisodes) et de son préquelle (c'est rigolo, les québécois parlent dans ce cas d'antépisode !) comptant trente-sept tomes quand même ! On trouvera un plan de cet imbroglio du comics ici.

Adrian Veidt, c 'est bien sûr le beau gosse plein de pognon qui va se draper derrière son masque pour rendre la justice. Mais il n'a rien d'un héros vraiment sympa : enfant, il brise la rotule droite d'un de ses petits camarades, qui, il faut bien le dire, l'avait pris pour son souffre-douleur. Devenu riche, mais alors là franchement riche (les self- made men de la finance ou génies industriels, ça fait plus trop recette par les temps qui courent !), il poursuit ses projets grandioses sans attention aucune pour ses collaborateurs. Jusqu'à supprimer ceux qui le gênent ! Bref, un type obsédé par sa mission qui n'a aucun regard autour de lui.

Je sais bien que ce ne peut être que l'avis d'un ignare, mais je trouve le personnage assez peu intéressant. Pas de détails sur l'homme, si ce n'est quelques données sur son enfance. Une froideur qui est sûrement celle du perso que le lecteur a bien du mal à comprendre. Une histoire carrément un peu caricaturale... Oui, je sais, ça serait-y le genre qui veut ça ? Bon, mais moi, c'est pas trop mon truc.

J'aime tout de même assez l'interaction avec des faits historiques comme le blocus de Cuba ou encore l'assassinat de Kennedy. J'aime assez le dessin de Jae Lee, froid, propre et un peu caricatural... tout comme le héros.

Alors, avis aux amateurs.

Ici, quelques extraits.

Marc Suquet

partager sur facebook :