Le Bâtard de Kosigan - L'Ombre du pouvoir

Fabien CERUTTI

Mnémos, 2014



En 1899, Michaël Konnigan est professeur d'archéologie médiévale. Alors qu'il est en Russie, un paquet lui parvient de France. Celui-ci contient des documents sur son héritier direct Pierre Cordwain de Kosigan. L'affaire semble sérieuse, le jeune professeur part en quête de son mystérieux ascendant.

En 1339, Pierre Cordwain de Kosigan dit le "Bâtard" se rend en Champagne. Officiellement pour le tournoi de la Saint-Rémi, dont la récompense s'élève à deux mille livres parisis (deux millions d'euros). Mais tous ceux qui connaissent la réputation de ce mercenaire d'élite savent que le "Bâtard" n'est pas là par hasard. Pour quelles manigances est-il présent ?

Selon les clichés de la fantasy, l'histoire doit se dérouler dans un royaume lointain, ou alors au royaume de France, mais il y a très longtemps. Généralement, il n'y a aucune corrélation entre l'histoire officielle et celle du récit. Fabien Cerutti, agrégé d'histoire a trouvé "une faille temporelle". Son histoire se déroule au XIVe siècle, avec des personnages historiques comme Guillaume le Maréchal ou Edouard III d'Angleterre. A côté, on trouve des personnages factices mais non moins intéressants. Ce mélange est déjà détonnant mais ressemble à un roman historique, voire à une uchronie. L'auteur va aller plus loin en insérant les ingrédients de la fantasy : races anciennes (elfes, orcs, etc.), magie, mais a contrario de nombreuses oeuvres, elles se placent en toile de fond, voire en rôle secondaire. Quant à l'ambiance, oubliez les films et les récits chevaleresques. La vie est dure, on prend son plaisir où l'on peut et les complots politiques sont légion. N'allez pas imaginer que c'est l'apanage des hommes. Les femmes dépeintes ont du caractère et l'expression "sexe faible" n'a jamais été aussi fausse.

En parallèle de ce XIVe siècle, on trouve Michaël Konnigan, descendant direct de Pierre Cordwain de Kosigan. Au fur et à mesure de son récit épistolaire, on en vient à douter de son héritage. Par contre, son enquête intéresse des gens mystérieux prêts à toutes les manigances.

Pour insérer dans son roman les deux récits (celui de 1339 et celui de 1899), l'auteur les mène en parallèle. Finalement, on n'a pas une histoire, mais deux. D'un côté un récit politico-chevaleresque, de l'autre, une enquête policière épistolaire. Sans vous révéler la fin, on espère qu'il y aura une suite, mais ce tome peut se lire indépendamment.

Ce livre de plus de 350 pages trouve sa source dans un jeu de rôle sur PC : Neverwinter Nights. Six aventures du bâtard de Kosigan paraissent et la communauté rôliste est séduite. Pendant deux ans de suite, le scénario est numéro 1 dans le top 10 du site dédié au jeu. A la suite de ce succès, Fabien Cerrutti s'attaque à scénariser sa création en bande dessinée. Malheureusement, malgré six ans de travail, le projet tombe à l'eau. Depuis 2011, l'auteur a repris la plume, cette fois pour les éditions Mnémos. Un parcours du combattant pour un récit et des personnages sensationnels.

L'Ombre du pouvoir n'est pas à réserver à une frange réduite du lectorat. Les personnages sont complexes, les ambiances réalistes. Amateurs d'histoire, rôlistes ou simple lecteur, plongez dans ce fabuleux récit de Fabien Cerutti !

Temps de livres

partager sur facebook :