La chute de Babylone

Xavier DORISON, Fabien NURY, Christian ROSSI

Dargaud, 2003
Premier tome de la série "W.E.S.T" à paraître



Au début du XXe siècle, la quiétude de Paris et New York est troublée par une série de faits divers aussi étranges que spectaculaires dont les acteurs, assassins et victimes sont tous de respectables notables, des capitaines d'industrie ou des personnages politiques influents qui, sans raisons apparentes, sont tués, se suicident ou sombrent violemment dans une folie meurtrière. En tant que responsable de la sécurité à la Maison Blanche, Adam Clayton ne peut que s'inquiéter de ces événements pour le moins troublants. Il est d'ailleurs le seul à comprendre que le chaos menace la société américaine. C'est la raison pour laquelle il décide de faire appel à un vieil ami, un baroudeur au passé mystérieux, Morton Chapel qui, résolu à mettre toutes les chances de son côté, reforme alors une équipe de spécialistes prêts à affronter tous les dangers : le Weird Enforcement Special Team ! ! !

Le scénario de Xavier Dorison et Fabien Nury est bien construit, cohérent et remarquablement rythmé. Dès le début, le lecteur est happé par une intrigue solide, complexe, haletante et spectaculaire qui commence comme une banale enquête policière sur laquelle viennent allègrement se greffer les ingrédients d'un western du début du XXe siècle et ceux d'un récit fantastique, une histoire qui brasse habilement la politique, la religion et la magie noire tout en demeurant toujours parfaitement crédible. Le Weird Enforcement Special Team qui a déjà eu l'occasion de faire ses preuves lors des guerres indiennes est constitué de quatre hommes bien différents les uns des autres. Séparément, ce sont des êtres fort dangereux. Ensemble, ils forment une nouvelle équipe de mercenaires quasi incontrôlables qui se battent pour déjouer les fils d'une conspiration menaçant New York, voire l'équilibre de l'Occident. Chacune de leurs aventures se déroulera en deux tomes. Pas le moindre temps mort, un dialogue ciselé et des personnages tout de suite bien définis font de cet album introductif un chef d'oe'oeuvre d'efficacité parfaitement servi par le superbe graphisme d'un Christian Rossi au sommet de son art : il synthétise son dessin, ne cerne pas tous les contours, mais les complète par une mise en couleurs directe particulièrement judicieuse, notamment dans le rendu des ombres et des lumières et le traitement des ambiances. Décors et personnages sont parfaitement réussis et l'ensemble est élégant, on ne peut plus agréable à l'oe'oeil.

De l'action, un complot à déjouer, une mise en images magnifique. Le tout est très juste, offert avec une économie de moyens remarquable : du grand art ! Bravo... et vivement la suite !

MGRB

partager sur facebook :