Palmer en Bretagne

PETILLON

Dargaud, 2013



Solange Pommeraie, veuve depuis peu, a invité quelques convives à passer un week-end sur son île privée de Bretagne, l'Ile Gwenn. Des journalistes vedettes, des people et deux milliardaires, Livarot et Maroilles (sic). Deux milliardaires qui se vouent une haine réciproque. L'invitation conjuguée de ces deux hommes vaniteux est loin d'être innocente. Tous deux sont collectionneurs d'art contemporain et Solange Pommeraie a imaginé de les mettre en compétition. Elle compte bien vendre au plus offrant le "Sujet 4", une toile acrylique, un Kraumka exceptionnel, toile que son époux avait acquise peu de temps avant sa mort... Le séjour va bientôt tourner au drame quand l'un des convives sera retrouvé mort sur la plage...

Et Jack Palmer, me direz-vous  ? Je n'en ai pas encore parlé... Vous en comprendrez mieux la raison à la lecture de cette BD de qualité. Sachez seulement que cette aventure est la quinzième de Jack Palmer, "le détective le plus drôle de la BD". Sachez encore que notre héros "crétin", engagé comme garde du corps par l'un des deux milliardaires rivaux, aura un rôle quelque peu passif durant ce week-end mouvementé.

- Qu'est-ce qui pue comme ça ?
- L'algue verte.

Dès la première vignette, dès le premier dialogue, le ton est donné. Dans ce nouvel album, il ne sera pas simplement question de la mise en bulles de Jack Palmer, le personnage fétiche de l'auteur. Pétillon mettra également en bulles certains clichés sur la Bretagne, à commencer par celui des algues vertes... Mais sont-ce vraiment des clichés ? Comme l'a dit Pétillon : "Je ne pouvais pas faire l'impasse sur les algues vertes..."

Pour la première fois, il croque ici la Bretagne, "une région à identité forte", avec ses problèmes. Il s'était déjà attaqué à la Corse, "autre région à identité forte". Il le fait avec humour, un humour certes ravageur et dévastateur mais jamais cruel. Il montre beaucoup de bienveillance envers sa région natale qui a beaucoup marqué son imaginaire. Les personnages sont soigneusement dépeints et les autochtones, personnages souvent "rugueux" s'en tirent bien mieux que les people qui semblent venir d'une autre planète...

En ce qui concerne les autochtones, mention spéciale à Tintin, le mareyeur... J'ai également bien aimé le chef cuisinier de Solange Pommeraie. Vous en découvrirez la raison à la lecture de Palmer en Bretagne, un album jubilatoire et totalement réussi... Pétillon est au sommet de sa forme. Il le confirme dans cette quinzième aventure de Jack Palmer... ainsi que chaque mercredi dans le Canard enchaîné. Laissons la conclusion à deux des personnages de la BD :

- Quel week-end atroce !
- J'en ai passé de pires. (p. 54)

Roque Le Gall

partager sur facebook :