La Revue dessinée, N° 1

COLLECTIF

LRD SAS, 2013



Vraiment une belle initiative que cette Revue dessinée. On sent la passion qu'il y a derrière tout ça et elle est communicative. Je serai même plus enthousiaste que l'ami Marc sur la qualité du dessin. Les styles sont variés, on n'est pas obligé de tout aimer, mais le travail et le résultat sont là.

Une réflexion toutefois sur l'adéquation de certains sujets (ou de leur traitement) à la bande dessinée. Ce qui a fait le succès des albums de Guy Delisle, de Guibert/Lefèvre/Lemercier ou de, mettons, Nicolas Wild ne tient pas seulement à leur intérêt documentaire. Ces auteurs ont tous un talent de conteur qui leur permet de happer leur lecteur en mettant l'humain au coeur de leur récit. C'est cela qui fait la réussite, dans ces pages, des travaux de Cailleaux, de Rescan/Brunon/Vassant ou encore de Bras/Gonzalez. C'est cela qui fait que l'article sur le gaz de schiste et celui sur les caméras de surveillance (pourtant passionnants sur le papier) me sont tombés des mains. C'est riche, bien documenté, très sérieusement exécuté mais, sans vécu, sans émotion, ça ne passe pas. Il ne suffit pas d'illustrer un laïus pour en faire une bonne bande dessinée. Les pavés de texte, fussent-ils illustrés, on peut les lire ailleurs. Racontez-nous des histoires !

Toujours est-il que ce tome 1 est désormais en bonne place dans ma bibliothèque et que je compte bien y ranger les numéros suivants. (Et puis, une revue qui rend hommage à Moondog dès son premier numéro, c'est la classe !)

Louis Hervé

partager sur facebook :