Cold Case - Affaires glacées

ADAM, MIDAM

Mad Fabrik, 2012



"Bloqué" par la neige, Kid Paddle n'a d'autre choix que de s'exercer sur son jeu favori. Va-t-il passer tous les niveaux ? Entre les blorks, les pièges, la faune et la flore, voire la princesse, les pièges sont nombreux. Heureusement, son avatar a plus de ressources qu'on ne le croit. Attention, humour qui tache !

En créant l'avatar de Kid Paddle, Midam devinait-il qu'il y aurait aujourd'hui huit tomes de ses aventures ? Chaque page est consacrée à la mort (violente et drôle) du barbare. Un album compte 46 planches, il y a 8 albums, faites le calcul ! L'humour utilisé est toujours aussi potache, mais ça fonctionne pour le plus grand plaisir de nos zygomatiques.

Pour réussir une telle alchimie, la MAD team a réuni plusieurs éléments : un créateur qui ne joue pas aux jeux vidéos, un héros évolutif récurrent et des auteurs. Dans sa folie créatrice (et quelque peu sanguinolente) la team de dessinateurs (Midam, Adam, Netch, Julien Mariolle) peaufine chaque album. Les blorks ont un nombre bien déterminé de pustules, les univers sont cohérents et le héros évolue. Si au début de la série, le petit barbare ne faisait que décéder brutalement, il a appris au fil des épisodes à se servir des éléments qui l'entourent : massue, épée, sèche-cheveux... Dans ce dernier tome, une double surprise attend le lecteur. Le barbare parle et il sait lire. Je révèle la fin ? Il meurt ! Mais s'il parle, s'il lit, peut-on encore le traiter de barbare ? C'est une question pour les pinailleurs. Les autres prendront toujours autant de plaisir à voir échouer leur héros.

Pour avoir du plaisir, il faut des idées. Le scénario est signé d'un GOF. Ce barbare acronyme signifie GameOverForever. Si vous avez des idées de gag pour Game over, vous pouvez être sélectionné et rémunéré comme un véritable auteur ! Lisez les noms en bas de chaque page ! Ils sont légion. Les histoires finissent toujours mal, mais ce qui se passe entre le début et la fin est renouvelé à chaque page. Mad Fabrik est un révélateur de talents !

En été comme en hiver, Game over est une série rafraîchissante pour les neurones. Le collectif (dessinateurs et scénaristes) est parfaitement adapté à cette avalanche de gags. Contrairement à ce que prétend le titre, l'affaire n'est pas glacée, elle est bouillante !

Temps de livres

partager sur facebook :