French Kiss 1986

Michel FALARDEAU

Glénat Québec, 2012



Quand le père de Leïa et Lucas raconte comment il a rencontré leur maman, il ne faut pas s'attendre à une histoire romantique. Ils étaient certes voisins, mais n'habitaient pas la même rue. Durant l'été 1986, année de leur rencontre, commença une guerre des quartiers, une guerre de pirates. Quand on est adolescent et qu'on est amoureux, il n'y a plus de règles !

French Kiss 1986 est raconté sous forme de flash-backs. Michel Falardeau égrène les souvenirs de son personnage en mettant en scène une époque particulière. 1986, c'est la période post Star Wars (première trilogie), les ninjas, les pirates. Il n'en faut pas plus à nos héros pour imaginer une guerre pas si fictive où il est question de trésor, de repaire secret et de batailles. Mais quand on est le chef de la bande, que doit-on faire lorsque son amoureuse est dans l'équipe adverse ?

C'est un véritable bain de jouvence que French Kiss 1986. Raconté par étapes, ce récit présente tous les ingrédients d'un grand film : l'idée, l'enrôlement, les batailles, les traîtres, sans oublier l'amour. On n'est pas loin d'une guerre des boutons qui se passerait au Québec (expressions incluses). Tous les moyens sont bons pour tromper l'ennemi. Si "La Rousse" s'en tire très bien, Etienne, (futur) père de Leïa et Lucas a quelques difficultés avec son rôle de chef. En effet, il est amoureux d'une jolie brune prénommée Marie. Seul souci, elle est dans le camp adverse. Il va tout tenter pour l'approcher. En découvrant cette histoire décomposée sous la forme de chapitres, on ressent bien les émotions contradictoires des personnages. Le lecteur pourra replonger dans son enfance à la recherche de ses premières amours.

Côté graphique, Michel Falardeau nous offre un trait "cartoonesque". Des silhouettes filiformes, des expressions exagérées... C'est un graphisme particulier mais, comme nous sommes dans le monde de l'enfance, de l'imaginaire et des souvenirs, ça passe très bien. Tous les garçons ont des "gueules", alors que les filles entrent dans le monde féminin. Chaque partie est illustrée par une affiche de film parodiée. Saurez-vous retrouver toutes les références ?

Pour le mois d'aout, French Kiss 1986 est un album rafraîchissant où les souvenirs d'enfance se superposent à l'histoire. A déguster à l'ombre et, pourquoi pas, à faire partager aux enfants.

Temps de livres

partager sur facebook :