Le Vent des cimes

Eric BUCHE, Christian PERRISSIN

Glénat, 2013



Et les chevaliers de l'air vaincront ! C'est l'impression que l'on a en achevant cet album. Un album de héros qui survolent les Andes au péril de leur vie. Ca vous rappelle quelque chose bien sûr : l'Aéropostale. L'histoire est celle d'Henri Guillaumet, qui s'écrase dans les Andes le 13 juin 1932 lors de son quatre-vingt-douzième vol pour l'Aéropostale. Mais c'est aussi l'histoire de sa marche à travers trois cols pour retrouver sa femme. Une marche terrible qu'il résumera de son célèbre "Ce que j'ai fait, je te le jure, jamais aucune bête ne l'aurait fait", à Antoine de Saint-Exupéry venu le rechercher.

L'album fait la part belle aux héros, ceux qui volent dans le ciel avec un destin bien différent de celui des simples mortels. Des gars grands, beaux, forts, un peu machos et qui bien sûr se la pètent un peu. Des hommes, quoi ! Mais bon, on se laisse prendre par cette histoire servie par un dessin fin et un scénario sentimental, pour un résultat d'ensemble un peu ringard, façon aventurier chic, qui fonctionne parfaitement. Et puis, pas de happy end ici. Ca surprend, mais quel romantisme !

Marc Suquet

partager sur facebook :