1492, à l'ouest rien de nouveau !

Bruno DUHAMEL, KRIS

Dupuis, 2012
Les Brigades du temps, T. 1



Ils ont tué Christophe Colomb ! Qui, "ils" ? Les manipulateurs de l'histoire. Pour les contrer, l'agence Ukronia envoie ce qui reste des brigades du temps. Stuart Montcalm, fraîchement diplômé, et Dagobert Kallaghan, agent usé par ses nombreuses missions, vont devoir faire équipe pour que l'Amérique soit découverte.

Uchronie : "c'est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l'Histoire à partir de la modification d'un événement du passé" (Wikipédia). Que ceux qui n'aiment pas la science-fiction restent dans la salle. Pas besoin d'être un intellectuel ou accro à ce genre littéraire pour comprendre ce premier tome des Brigades du temps. Finement amené, le scénario est simple : que faire quand la trame temporelle est cassée ? On appelle l'agence Ukronia.

C'est Kris qui se met à la barre pour raconter cette réécriture de l'histoire. Un projet personnel qui a usé quelques dessinateurs, une passion pour l'histoire (la grande et la petite), un don pour la raconter. Mais raconter la reconstruction de Brest, la première guerre mondiale par des adolescents et un "buddy-movie" historique, ce n'est pas la même chose. Qu'à cela ne tienne ! Il a lu Les Tuniques Bleues, il connait la procédure. Résultat : comment faire apprendre la grande histoire par la bande dessinée. Le scénario est rigoureux, tout en étant ludique. Place de la religion, finances, voyages... Tout est minutieusement relaté dans un album classique. Quant aux personnages, ils sont brossés grossièrement, mais pour cette première aventure ça nous suffira largement. De caractères opposés, ils sont obligés de participer à cette mission.

Après lecture, on ne peut voir en Bruno Duhamel que LE dessinateur de la série. Dès les premières pages, son trait nous captive. Le changement de ton est tel entre le meurtre de Christophe Colomb et le reste, qu'on ne peut imaginer un même dessinateur. C'est pourtant la même personne ! Avec un trait semi-réaliste, il dessine l'histoire, sans oublier les petits détails qui n'échapperont pas aux lecteurs attentifs. S'il n'est pas le scénariste, Bruno Duhamel a quelques expériences dans la reconstitution historique. Qu'on parle de Harlem, de Kochka ou du Père Goriot, le trait est précis, affiné. Cette expérience a permis d'avoir cette reconstitution dans Les Brigades du temps.

S'il a fallu attendre quelques années pour que ce premier tome arrive à terme, le duo Montcalm/Kallaghan semble aussi bien parti que leurs auteurs. Une paire d'agents mal assortis qui vivent des aventures exotiques, tout en nous apprenant l'histoire. Une bande dessinée intelligente, qui peut être lue par tous avec des héros récurrents et évolutifs. Un premier tome rythmé et spectaculaire qui donne envie d'en savoir plus sur l'univers, puis de plonger dans les méandres du temps.

Temps de livres

partager sur facebook :