Petit béguin et gros pépins

Daniel CASANAVE, Patrice LARCENET, Vincent ZABUS

Glénat, 2013
Les Chroniques d'un maladroit sentimental, T. 1



"Les femmes sont souvent chiantes, voire toujours quand c'est des canons !" Un constat très perso sur lequel Gérard Latuile, un nom de gagneur, s'appuie pour son rencart avec une nouvelle possible conquête. Ce gars-là est quand même capable de demander à son ex des conseils pour draguer la nouvelle ! Mais cette nouvelle femme lui plaît un max. Pourtant, elle a des petits seins. C'est fou, quand même !

C'est carrément fou aussi quand Gérard Latuile décolle au moment où Florence lui propose de l'accompagner au théâtre, mais se cache quand il remarque qu'elle a deux gosses. Gérard Latuile, version vieux, prodigue ses précieux conseils à lui-même, plus jeune. Quant à maman, elle sort de la cuvette des toilettes pour donner ses incontournables conseils ! Et quelle maladresse de la part de ce Gérard, qui transforme son appartement en serre lorsqu'il croit percevoir chez Florence une tendance écolo. Manque de chance, elle aime pas trop, mais par contre, Chagall, elle adore. Et là, l'amoureux transi n'a rien préparé !

Et les réunions de famille : rien de tel que d'avouer qu'on a une copine de quarante ans et qu'elle a trois enfants : ça te plante une ambiance d'enfer dont on se souviendra longtemps dans les annales familiales ! Quant à la première visite aux enfants de sa nouvelle, là, c'est du lourd. Elles ont du caractère... Sûr que, le Gérard, il va en baver un max.

L'album est organisé en quatre chapitres : la carte du tendre de Gérard. Amusante aussi cette façon de s'adresser directement au lecteur. Ça donne une vraie pêche au boulot. L'album est plutôt pas mal, plein de réflexions personnelles et rigolo. J'ai bien aimé.

Marc Suquet

partager sur facebook :