Bienvenue à Jobourg

Pascal RABATE

Futuropolis, 2013



Patrick débarque de France pour travailler à Johannesburg. Mais l'imprimerie qui l'attendait est mise en faillite. Patrick va utiliser son temps libre pour s'immerger dans la société sud-africaine et dans les recoins de la ville.

Pascal Rabaté a fait ce travail à l'occasion d'une résidence à Johannesburg, invité par l'institut français d'Afrique du Sud. Il ne sait rien sur le pays sauf ce qu'il a lu dans le Lonely Planet : c'est un pays violent soumis à une terrible épidémie de Sida. Le premier regard de Patrick en est impressionné : pas question de démarrer sa voiture sans enlever la barre de blocage du volant, celle du levier de vitesse mais aussi le petit bouton secret caché dans la portière qui coupe l'essence au bout de trois cents mètres ! Il y a aussi toutes ces grilles entourant les maisons et les pancartes si accueillantes montrant l'armement dissuasif que possède le proprio. Bref, une ambiance cool !

Mais rapidement Patrick va se couler dans cette société multiculturelle. Emmené par Doudou, il visite Soweto, un bidonville de la surface de Paris, danse lors d'un barbecue et se réveille dans le lit de Maria, l'authentique princesse zoulou. Suprême intégration, il remplace sa coupe bien sage par des dreadlocks.

Une chronique sociale intéressante car, au-delà de la peur qu'inspire Johannesburg, Rabaté est allé puiser sa richesse, sa vitalité et son énergie. On achève cet album avec tout de même une impression de survol, tant la description de cette société est rapide : 68 pages en petit format, c'est bien vite passé !

Le dessin plutôt rapide et au crayon, donne une impression de carnet de voyage qui colle bien au récit.

Marc Suquet

partager sur facebook :