Post mortem

Alain DODIER

Dupuis, 2012
Jérôme K. Jérôme Bloche, T. 23



Où l'on fait la connaissance du père de Babette, que tout le monde croyait mort, à commencer par elle. De son côté, Jérôme se retrouve à enquêter sur un mystérieux corbeau qui pousse ses victimes à monnayer son silence en échange de contributions généreuses aux oeuvres de la paroisse du quartier. Générosité forcée qui embarrasse bien Arthur, l'ami prêtre de notre détective privé de proximité préféré. L'enquête de Jérôme soulèvera quelques lièvres, un peu de poussière pas très ragoûtante et parfois pour la nuit les coussins du canapé du salon du jeune couple.

On retrouve avec plaisir les sages histoires racontées avec une poésie discrète et lunaire par l'auteur du héros le moins tape-à-l'oeil de la BD française. Jérome K. Jérôme Bloche, tant aimé, revient avec sa galerie de personnages habituels, l'épicier Burhan, Mme Rose la voyante et tous les autres. Il est tendrement réconfortant de constater que l'exquis détective évolue à pas de fourmi vers une version un peu adulte de lui-même. A chaque nouvel album, on se demande quand on retrouvera Jérôme marié, Babette enceinte, ou même un nouveau solex. Plaisant comme une madeleine trempée dans le chocolat chaud. A savourer délicatement.

Marion Godefroid-Richert

partager sur facebook :