Chute de vélo

Étienne DAVODEAU

Dupuis, 2004



"- Ça me fait bien rigoler que le portable soit interdit au volant pour préserver l'attention du conducteur... Je connais pire. - Quoi ? - Les genoux de la femme qu'on aime." [p. 5]

Jeanne et Clément se rendent avec leurs enfants dans leur maison de famille, quelque part en France. De son côté, Simon, le frère de Jeanne, y emmène également leur mère, très âgée, qui est désormais prise en charge par un hôpital. L'on apprend vite que l'objet de ce voyage est de réaliser le dernier nettoyage de la maison avant sa mise en vente, en prévision du décès imminent de l'aïeule. Participe également à cette tâche l'ami de la famille, Toussaint, visiblement apprécié de tous. Pourtant, l'on en apprendra de belles sur lui et l'origine de sa rencontre avec cette famille...

Une "simple" histoire de vélo qui atteste de sa complexité et de sa richesse dans les rapports que les différents protagonistes tissent entre eux et la façon dont ils vont chercher à régler les conflits, à solder les comptes... Agréablement servie par un dessin efficace et très expressif, une mise en couleur chatoyante et soignée, un découpage et une mise en page parfaitement maîtrisés, cette bande dessinée pétrie d'humanité ne peut laisser personne indifférent. Chronique douce amère de quelques jours dans la vie d'une famille ordinaire, l'album fait passer le lecteur du rire aux larmes avec une rare finesse. Etienne Davodeau réussit la prouesse de développer ses personnages avec une économie de moyens surprenante, quelques mots, l'expression d'un visage, une anecdote ou une situation suffisant à laisser entrevoir leur richesse. Déroutant au premier abord, les informations sur les personnages et leur histoire étant administrées au compte-goutte, cet album se laisse apprivoiser au fur et à mesure que l'on découvre cette famille et son histoire, avec ce qu'elle compte de joies et de peines, jusqu'au dénouement final et la révélation au lecteur d'un douloureux secret. C'est émouvant, drôle (mention particulière pour le récit mimé de l'accident de Simon !), captivant : une belle réussite sur toute la ligne !

Une lecture chaudement recommandée. Un auteur talentueux qui excelle dans la peinture de la nature humaine.

MGRB

partager sur facebook :