Lekaterinbourg, été 1918

KRIS, Jean-Denis PENDANX

Futuropolis, 2012
Svoboda ! T. 2



"Les rouges d'un côté, les Russes blancs de l'autre, nous au milieu et la moitié du monde tout autour, comment tu veux t'y retrouver " Ben, il a raison ce légionnaire tchèque ! Comme dans le tome 1, le lecteur devra s'accrocher à ses bribes de connaissances historiques concernant la fuite des 70 000 soldats tchèques et slovaques qui profitent de la révolution russe pour tenter de gagner les troupes alliées et créer un état tchèque indépendant. Pour faire ce long trajet, un seul moyen : le Transsibérien. Une fuite que n'apprécient guère les rouges : Trotsky lance l'Armée rouge à la poursuite des légions tchèques.

Un contexte historique compliqué et peu connu donc pour cet album. Et ce d'autant plus qu'il est lié à l'assassinat des Romanov par l'armée rouge, cette dernière suggérant que la proximité des légions tchécoslovaques a hâté l'exécution. Et pourtant, le carnet de guerre imaginaire d'un des combattants, mis en fin d'album, signale que cette exécution avait été décidée depuis longtemps par Lénine ! C'est donc un poil ardu. Fort heureusement, ce contexte se double d'une histoire personnelle, celle de Jaroslav l'écrivain et de son pote, Pepa, tous deux partis chercher des médicaments pour un jeune garçon atteint d'une balle rouge.

L'entreprise est louable tant le sujet est ignoré. Mais j'ai eu bien du mal à me passionner pour cette histoire. J'aime pourtant beaucoup les dessins de Pendanx et la colorisation de Merlet.

Marc Suquet

partager sur facebook :