Tijuana Straits

Kem NUNN

10x18, 2012
Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Nathalie Zimmermann



46 000 dollars de revenu côté US et seulement 13 000 côté mexicain, lieu de rencontre gastronomique entre les chiles et les hot dogs : certain que cette situation est explosive ! La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique est la plus traversée au monde : trois millions de passages par an, sans compter les 1,5 million de personnes reconduites.

Tijuana, le premier point de passage de cette frontière. Sam Fahey, un ex-surfeur reconverti dans la culture des lombrics y vit chichement. Il recueille Magdalena, une militante anti-pollution : de nombreuses firmes américaines s'installent côté Mexique, s'affranchissant ainsi facilement de contraintes environnementales légales. Le lieu est aussi mythique pour les surfeurs : celui du Mystic Peak, la vague que seuls certains surfeurs ont pu dompter.

J'ai aimé ce polar pour les personnages : Magdalena, Erin Brockovich de la frontière mexicaine, se battant contre les industries polluantes et pour le droit des femmes. Fahey, la mouette électrique, qui tient son surnom de la façon dont il tient ses bras au sommet des vagues. Un gars qui met à profit ses dons sportifs pour passer de la marijuana sur sa planche : l'Island express, un groupe de jeunes passeurs emmené par un prof de maths ! Et encore Hoody, LE surfeur, celui qui a dompté toutes les vagues et dont la figure drape l'ensemble du bouquin comme celle d'un vieux chef indien.

Tijuana Straits, c'est aussi l'occasion de découvrir la frontière par ses multiples aspects comme Cartonland, le bidonville de cartons que l'on découvre côté Mexique et supprimé par le gouvernement en ouvrant les vannes du barrage Rodriguez ! L'usine où travaille Armando à gainer les volants de voiture dans des odeurs de colle que l'on utilise pour les pièces ou pour des raisons moins professionnelles et où Reina doit présenter un tampon usagé chaque mois au chef d'atelier ! Ou encore, Les gardiens du Christ roi , qui bien sûr ne voient pas l'avortement du meilleur oeil. Un monde complexe que cette frontière, fait aussi de tunnels de passage, de dealers et de passeurs.

Bref, un bon polar avec des persos bien construits et attachants mais aussi un lieu, carrefour entre deux pays.

Marc Suquet

partager sur facebook :