Cyanure

Camilla LÄCKBERG

Actes Sud, 2011
Traduit du suédois par Lena Grumbach



"C'est vrai, ce n'est pas toujours très facile la famille." (p. 49)

"Il était temps d'aérer, de vider les placards et de sortir tous les squelettes à la lumière du jour." (p. 130)

Noël est dans moins d'une semaine... Dans le bateau qui a mis le cap sur la petite île de Valö, située au large de Fjällbacka, ancien port de pêche de la côte ouest de la Suède, le jeune policier Martin Molin se demande s'il a pris la bonne décision... Sa petite amie, Lisette, a beaucoup insisté pour qu'il vienne passer le week-end avec sa famille dans l'ancienne colonie de vacances de l'île, transformée en maison d'hôte. Or une rencontre avec la famille de Lisette sous-entend que leur relation est sérieuse et Marin Molin ne voit pas du tout les choses ainsi.

Dès le premier repas, l'ambiance est tendue. Ruben Liljecrona, le grand-père de Lisette, le patriarche de la famille, industriel richissime, annonce à ses enfants et petits-enfants qu'il les déshérite. Il saisit son verre d'eau d'une main tremblante, boit et... meurt. Une odeur d'amandes amères flotte dans l'air. "Cyanure !", déclare Martin Molin. Ruben Liljecrona a été assassiné ! Alors qu'une tempête de neige fait rage et isole totalement l'île, le jeune policier va mener l'enquête. Quelque part dans cette maison, dans cette famille, il y a un assassin et Martin Molin n'a pas l'intention de le laisser s'en tirer...

Cyanure est le sixième roman de Camilla Läckberg, celle que l'on surnomme à présent la reine suédoise du polar. Dans son pays, son succès grandissant lui a permis de dépasser les ventes d'Henning Mankell, la référence. En France, dès la parution de son premier roman, La Princesse des glaces, elle a su faire apprécier son couple fétiche formé par Erica Falck, "enquêtrice au foyer," et son compagnon, l'inspecteur Patrik Hedström. Dans ce sixième roman, ce ne sont pas ces deux personnages récurrents qui mènent l'enquête, mais Martin Molin, un collègue de Patrik Hedström. De plus, contrairement aux cinq premiers romans, l'intrigue ne se déroule pas dans la petite ville de Fjällbacka, mais dans l'île de Valö.

- Une réunion de famille. Et quelle famille ! Une famille "gratinée" dont chaque membre est "concurrent à la course à l'héritage" du patriarche. Une réunion de famille où de vieux secrets vont reprendre vie, "comme une créature monstrueuse sous la surface..."
- Un crime en milieu fermé, l'île de Valö étant coupée du monde par la tempête.
- Un empoisonnement dont le coupable est "forcément" un membre de cette famille qui se déchire avec férocité...

Cela vous rappelle bien sûr quelque chose. Un huis-clos oppressant... à la Agatha Christie ? Gagné !

On sent que l'auteur s'est accordé une parenthèse, une pause, dans ce court roman d'énigme (157 pages) qui, en ce qui me concerne, présente un moins grand intérêt que les enquêtes menées par son couple fétiche. Il n'en demeure pas moins que cet hommage à la Grande Agatha est captivant, bien mené et agréable à lire.

Roque Le Gall

partager sur facebook :