3''

Marc-Antoine MATHIEU

Delcourt, 2011



La lumière met trois secondes à parcourir neuf cent mille kilomètres. C'est le laps de temps constituant l'histoire racontée par Marc-Antoine Mathieu. L'idée est partie du festival de BD de Bastia : sur fond de scandale dans un milieu de footeux, l'essentiel de l'album n'est pourtant pas dans son scénario. Le travail est en effet basé sur le principe du zoom continuel : on part d'un clair-obscur dans un couloir dans lequel du monde attend, puis l'auteur zoome progressivement sur l'oeil d'un homme situé en arrière-plan, dont la pupille va nous emmener vers le cadran d'un mobile recevant un SMS... On passe d'un avion à la lune : fallait bien faire ces neuf cent mille kilomètres parcourus durant les trois secondes. Puis l'on revient sur terre.

D'entrée de jeu, le lecteur est un peu perdu par cette succession de plans et cette attirance vers le détail qui déporte l'histoire vers une nouvelle scène : c'est très original et c'est la grande qualité de ce bouquin. Le dessin en noir et blanc souligne l'émotion des personnages : c'est nécessaire puisqu'il n'y a aucune parole. Vraiment, un renouveau dans le genre : placer le lecteur dans l'oeil d'un photon !

La version numérique est également étonnante ! Elle n'a pas l'aspect saccadé des cases de la BD et le spectateur peut régler la vitesse du zoom selon son souhait.

On trouvera ici une interview de l'auteur.

Marc Suquet

partager sur facebook :