Les Ignorants

Étienne DAVODEAU

Futuropolis, 2011



"Tu pisses dans les vignes, Bravo.
? C'est pour qu'elles me reconnaissent !"

Davodeau, il n'y connaît rien à la vigne. Richard Leroy, vigneron, lui n'entrave que couic à la BD. Pendant un an, ils vont échanger leurs savoirs. On retrouve donc Etienne Davodeau, bonnet sur la tête et sécateur à la main, apprendre les techniques de la taille des vignes, puisque la vigne est une liane et qu'il faut la contenir. Quant à Richard Leroy, Davodeau l'emmène visiter une imprimerie, l'exposition Moebius ou encore l'atelier de Gibrat.

C'est une vraie rencontre qu'illustre ce bouquin : celle de deux hommes dont on cherche désespérément, en début d'album, les points communs, que l'on découvrira au fil des pages : l'amour du métier, la connaissance, l'envie d'apprendre. La rencontre elle même, n'est pas franchement triste, nourrie de dégustations d'excellentes bouteilles ("Au-delà d'une quarantaine de vins, ma capacité de dégustation s'étiole un peu", avoue tout de même Richard) et de rencontres comme celle de l'équipe de Futuro.

C'est plein d'humain, intéressant (moi qui ne connais pas grand-chose non plus à la vigne, j'y ai appris plein de choses, traditionnelles mais aussi beaucoup plus branchées comme le biodynamie qui travaille au respect et à la restauration de la vie des sols), mais aussi joyeux. Moi, j'ai aimé cette initiation réciproque.

Marc Suquet

partager sur facebook :