Là où les mots n'existent pas

Erik L'HOMME

Gallimard Jeunesse, 2011
A comme Association, T. 5



Jasper, agent stagiaire de l'Association se réveille à l'hôpital. Quelqu'un a essayé de le tuer, de même qu'Ombe. Sauf qu'Ombe n'a pas survécu. Malgré les mises en garde de Walter et de Rose, Jasper décide de la venger. Pour réussir, il doit faire appel à tout son talent, car il n'est pas en mission. Les membres de l'Association sont en alerte. D'un côté ils doivent retrouver Jasper, de l'autre, résoudre cette affaire de meurtre. Pourquoi s'en prendre à Ombe ? A moins que l'assassin veuille éliminer Jasper, ou les deux ?

Ce cinquième tome de la série l'Association, diffère des précédents. Tout d'abord, il est écrit par Erik L'Homme seul. Celui-ci a souhaité continuer l'aventure qu'il avait commencée avec Pierre Bottero, disparu tragiquement fin 2009. Ce cinquième tome est celui du deuil, mais aussi de la renaissance. Jasper pleure Ombe, désire la venger, et se rappelle les différents moments passés avec elle. Par sa construction et son ambiance, ce récit ressemble à une quête initiatrice, avec pour but avoué de surmonter la douleur. Jasper traque l'assassin d'Ombe, tout en essayant de survivre. Les jeux de mots, la musique et la signification humoristique des formules ne sont plus là. Notre jeune héros va traverser seul cette période de deuil, il va survivre dans Paris. La plupart des chapitres mettent aussi en présence les deux dirigeants de l'Association, Rose et Walter. Au fur et à mesure que le récit avance, ils essayent de suivre Jasper pour l'empêcher de se faire tuer, mais un autre danger guette. Danger qui n'était pas évoqué dans les autres tomes. La série prendrait-elle un tournant ? C'est à suivre.

Malgré l'ambiance pesante et l'ombre d'Ombe omniprésente, on a toujours autant de plaisir à lire un nouveau tome de L'Association. La prochaine parution (octobre 2011) dira quelles seront les décisions prises par l'auteur. Nous étions sur une série ado-adulte. Avec ce tome, on se tourne vers autre chose.

Erik L'Homme fait un double deuil. Celui de l'héroïne de Pierre Bottero et celui de son auteur. Il n'a pas cherché à reprendre le style de Pierre Bottero ni à continuer à sa façon. Tome transitoire pour dire adieu à Pierre, et pour que Jasper devienne adulte. Une quête initiatique sombre qui rappellerait presque le monde réel.

Temps de livres

partager sur facebook :