Le pouvoir des ténèbres

John CONNOLLY

Presses de la Cité, 2004



Charlie Parker est détective privé et aimerait bien se cantonner à des filatures pour ne pas avoir à revivre les atrocités au cours desquelles sa femme et sa fille ont trouvé la mort. Mais la vie en a décidé autrement. Il est engagé par M. Peltier, dont la fille Grace a été retrouvée morte peu de temps avant la découverte fortuite d'un charnier à l'endroit même où les membres d'une secte, les baptistes d'Aroostock avaient disparu un demi siècle plus tôt. Comme par hasard, Grace enquêtait pour sa thèse sur cette secte et cette mystérieuse disparition.

Alors même que son enquête débute, Charlie est menacé par un étrange et repoussant personnage, M. Pud. Que défend ce dernier si jalousement ? Qu'est-ce qui pousse cet homme à parsemer son passage de cadavres, tous morts dans les pires souffrances ? Quel peut-être le lien entre cette ancienne secte et les disparitions d'aujourd'hui ?

Charlie, sa compagne Rachel et ses deux amis homosexuels Angel et Louis vont affronter " le monde alvéolé ".

Dans ce roman, l'auteur nous mène (et même par la main...) dans un dédale obscur et glauque. Tellement obscur qu'on met du temps à y voir quelque chose. J'ai mis au moins 100 pages à me convaincre que cela valait le coup d'aller jusqu'au bout ! Mais je ne comprends pas encore la logique. L'attention est sans cesse promenée entre des meurtres avec surenchère dans l'épouvante et les introspections du héros sur ce qu'il est et ce qu'il était avant l'horreur qui s'est déchaînée sur sa famille. Les personnages sont hauts en couleurs mais l'histoire... non, pas l'histoire, le style d'écriture choisi fait qu'ils n'arrivent pas à prendre toute la dimension promise. Dommage, car le sujet, bien que pas très original, était suffisamment porteur pour qu'on se régale... ce que je n'ai pas fait !

Annecat

partager sur facebook :