Fête des morts

Olivier CINNA, Stéphane PIATZSZEK

Futuropolis, 2011



Depuis trois semaines, Serge, un flic français, est en mission au Cambodge pour appréhender les pédophiles. Il est aidé dans ce travail par Varanat, un flic cambodgien.

Carrément lourde, l'atmosphère des pédophiles : du genre à organiser une mise aux enchères pour gagner une adolescente. C'est contre de tels salauds que Serge bosse. On croise donc des regards d'enfants perdus dans la prostitution. Des scènes assez rarement évoquées et représentées dans les livres comme dans la BD. On croise également quelques enfants qui ont plus de chance, de même que Lili, une femme âgée qui fait vivre un orphelinat.

Mais l'ensemble conserve tout de même une atmosphère lourde, amplifiée par la température étouffante régnant au Cambodge. Serge a tout du flic loser, bourru, qui boit, qui fume et qui a recours aux relations tarifées... mais pas avec les enfants. Bref, un personnage tout en contraste.

L'histoire aboutit à l'entrée en scène de quelques Blancs mal intentionnés qui n'hésitent pas à lorgner vers la valeur élevée des terrains de l'orphelinat. On s'enfonce un peu plus dans le sordide et dans la violence.

Le dessin est noir, comme l'histoire. Une BD dure, mais qui étonne par son sujet et son atmosphère.

Marc Suquet

partager sur facebook :