Le Signal

Ron CARLSON

Gallmeister, 2011
Coll. Nature Writing



Un roman supplémentaire entre lancer de mouches plus ou moins rutilantes et bivouac appétissant. Je ne reviendrai pas sur l'intrigue, déjà exposée. Tout au plus peut-on s'étonner de trouver toujours autant d'intérêt à ce mélange, curieux au prime abord, du polar et de la pratique de la pêche et de la vie au grand air. Ici, l'auteur mêle habilement les flash-back avec le récit de cette dernière randonnée de Mack et de son amour perdu. Cette chronologie particulière s'absorbe avec plaisir pour le lecteur car elle permet de se glisser doucement dans le rythme des pensées du narrateur. Au fil de la piste, les souvenirs surgissent avec les moments qui fabriquent ceux du futur. Et on comprend un peu mieux après coup pourquoi ça fonctionne si bien : parce que dans ces souvenirs doux-amers passe la passion du pisteur, aussi bien que le désespoir de la déchéance impossible à enrayer, la déliquescence matérielle et spirituelle liée au temps qui passe et qui ne peut s'apaiser que devant le spectacle de la beauté absolue des espaces vierges. Encore un excellent choix éditorial pour Gallmeister.

Marion Godefroid-Richert

partager sur facebook :