Fantastique, fantasy, science-fiction mondes imaginaires, étranges réalités

COLLECTIF

Autrement, 2005



Romanciers, essayistes, éditeurs, chroniqueurs, à savoir Jacques Baudou (les origines de la science-fiction), Denis Labbé (l'évolution du genre), P.J.G. Mergey (le courant uchronique), Alain Pozzuoli (les origines de la littérature fantastique), Patrick Marcel (le renouveau du genre), Jacques Finné (le thème du vampire), Roland Ernould (Stephen King, auteur d'un style qui lui est propre et dont les oeoeuvres s'inscrivent dans tous les genres, du fantastique à la science-fiction, de l'horreur à la fantasy), Guy Astic (le cinéma fantastique et d'horreur), Léa Silhol (la fée, figure récurrente de la fantasy), André-François Ruaud (la vague actuelle de la fantasy), Estelle Valls de Gomis (la bande dessinée et les comics)... onze spécialistes des trois grands courants qui composent les genres de l'imaginaire (fantastique, fantasy et science-fiction), se penchent sur des domaines en apparence bien différents, de la littérature gothique au conte de fées, des thèmes récurrents du genre à ses plus récentes évolutions, de l'écrit (romans, bandes dessinées) au cinéma en passant par les séries télé, du mythe aux arts graphiques...

Paris gagné ! Suivant la volonté clairement énoncée dans l'introduction de cet ouvrage, le résultat de cette étude dirigée par Léa Silhol et Estelle Vall de Gomis nous propose d'une part un historique de chacun des courants concernés, et ouvre d'autre part un vaste panorama des champs qu'explorent et investissent aujourd'hui les littératures de l'imaginaire. Voilà donc un livre à la fois intéressant et clair grâce auquel le néophyte apprend comment le romantisme et le gothique ont donné naissance au fantastique ; comment la fantasy s'est épanouie à partir des contes de fées et en s'inspirant aussi des mythes et mythologies indo-européennes ; comment est apparue la scientifiction en 1924 et née la science-fiction sur les pas de H.G.Wells et de Jules Verne... Grâce auquel il découvrira encore ce qui distingue ces trois genres les uns des autres, ce qui les rapproche, ce qui fait que bien souvent ils s'interpénètrent et se fondent les uns dans les autres... Cela donne une succession d'essais autour des grands thèmes récurrents - uchronie, vampirisme, horreur et gore -. Il sera encore question de quelques auteurs phares tels que Stephen King pour la littérature fantastique, Arthur C. Clarke (2001, l'Odyssée de l'espace), Franck Herbert (le cycle de Dune) pour la science-fiction ou encore J.R.R. Tolkien (Le Seigneur des Anneaux) pour la fantasy. Seront également abordées les tendances et mutations, récentes elles aussi, qui influent et font évoluer les genres de l'imaginaire au même titre que nos sociétés... Au final, rien de révolutionnaire, certes - là n'était assurément pas l'ambition affichée de Léa Silhol et Estelle Valls de Gomis -, mais un guide bien utile, au propos limpide et de lecture fort agréable, à l'intention des néophytes et autres curieux ; un livre enrichissant pour les autres, amateurs et spécialistes... Une lecture instructive, ne serait-ce que pour cerner d'un peu plus près ce qui pousse les auteurs à inscrire leurs oeoeuvres dans les champs de ces courants somme toute plutôt récents, longtemps négligés voire considérés comme de la sous ou de la paralittérature, alors qu'il s'agit bien là de littératures aux multiples facettes qui vivent d'innombrables mutations, qui ont pour but de figurer et mettre en perspective l'expérience humaine. Des littératures qui permettent des ouvertures sur d'autres lieux, d'autres possibilités, d'autres réalités, qui offrent des ponts et des portes pour l'imagination, des clés pour mieux appréhender et regarder nos sociétés, notre monde, pour réfléchir sur la nature humaine et le devenir de l'homme. Des littératures qui ont toutes pour objet d'apaiser une inextinguible soif de rêve et qui méritent bien qu'on s'y intéresse,et cela d'autant plus, faut-il encore le rappeler, qu'elles nous ont donné et qu'elles continuent de produire des romans originaux, parfaitement crédibles et pleinement maîtrisés dont quelques chefs-d'oe'oeuvre incontournables.

Bref, un ouvrage passionnant qui explore trois genres qui, quel que soit le média support choisi par l'auteur pour en véhiculer le contenu, fascinent autant - et à juste titre ! - les simples curieux, adeptes ou non de ces genres, que les connaisseurs éclairés.

Arlette Julien

partager sur facebook :