Quantico

Luc BRUNSCHWIG, Olivier NEURAY

Bamboo, 2011
Lloyd Singer cycle 2, Tome 1. 48 pages, 13,50 euros



Malgré son nom, La chanson douce est un tueur qui défigure ses victimes féminines avant de les violer. Le FBI a retrouvé Patsy, sa dernière victime, excepionnellement en vie. Mais le contact avec tout être humain est impossible. Lloyd Singer, peut être ?

Après l'affaire Zéna, nous voici embarqués dans une nouvelle histoire de Lloyd, qui débute avec ce deuxième cycle. On peut donc lire les cycles séparément même si quelques évocations du passé rendent un peu difficile la compréhension des sentiments du héros.
Le personnage de Lloyd est vraiment intéressant : avec sa double facette de petit comptable mais en même temps de Makabi, le justicier masqué. Pourtant, la deuxième personnalité de Lloyd est peu présente dans ce 1er album du 2ème cycle. J'ai bien aimé aussi le personnage de Patsy que l'on comprend totalement déboussolée par la rencontre avec Chanson douce qui lui a démoli la figure. Mais aussi l'approche prudente de Lloyd pour établir un contact avec Patsy : que de psychologie déployée là, utilisant sa propre expérience familiale.

Un petit reproche : les retours en arrière, c'est bien. Mais employés à trop haute dose, on ne sait plus très bien où on en est. Mais ils apportent de nombreux compléments sur la psy de Lloyd.

Pas de problèmes pour le dessin c'est toujours le même : efficace mais sans plus de détails. Et on s'y sent bien.

Un bon début pour ce deuxième cycle.

Marc Suquet

partager sur facebook :