Lavinia

Ursula LE GUIN

L'Atalante, 2011
312 pages. 18 euros



Après la SF (Ekumen) et la fantasy (Terremer), la poésie. Ursula Le guin se lance dans le "mythes et légendes" en s'attaquant à l'Enéide l'oeuvre de Virgile pour la terminer une bonne fois pour toutes, ce qui est un poil culotté vous en conviendrez !

L'Enéide c'est donc la geste d'Enée dont je vous résume vite fait le début façon l'Enéide pour les nuls, pour tous ceux qui n'ont pas lu Virgile, tas de béotiens ! D'ailleurs moi non plus mais je sais très bien de quoi ça parle, j'ai vu Le choc des titans quand même ! comment ça c'est nul Le choc des titans ! comment ça y'a pas Enée dans Le choc des titans !

Enée est un prince troyen, qui sentant le vent tourner se trisse vite fait avec son fils Arcanius et quelques fidèles, laissant derrière lui sa femme Creusa, plutôt que de se faire défoncer par les grecs ! Il ne reverra Creusa qu'aux enfers (à force de creuser...), vous avouerez que question bravoure il y aurait beaucoup à redire !

A sa décharge il faut bien dire que les troyens en ont bavé, vous vous rappelez Troie, la belle Hélène, le cheval , Hector, Achille et tout le tintouin, d'aucuns ont dit que les grecs avaient saisi un prétexte futile pour dégommer les troyens dont ils enviaient la prospèrité, on se disait aussi : tout ce raffut pour une recette de sorbet poire !

Et voilà Enée voguant vers de nombreuses péripéties, il se pose en afrique un temps et se met à la colle avec Didon, splendide reine qui lui offre son royaume et son amour, elle est belle et riche, douce avec le petit Ascanius, mais Enée la quitte car il veut être roi d'Italie comme Berlusconi ! La malheureuse Didon se suicide donc (d'où l'expression restée fameuse : qu'ess tu fais doudou didon !).

C'est à ce moment précis qu'Ursula Le Guin reprend le chantier en adoptant le point de vue de Lavinia, future et dernière épouse d'Enée.

Lavinia est fille de roi, son père l'aime tendrement, sa mère est un peu folle d'avoir perdu ses deux fils en bas âge emportés par la fièvre, et l'on sent bien qu'elle eut préféré perdre Lavinia, mais ainsi va la vie de Lavinia entre tâches ménagères et rituels divers, sacrifices d'animaux et les barbecues qui s'en suivent... La jeune fille est néanmois assez libre et coure les collines ou se recueille dans les lieux sacrés, c'est là qu'elle rencontre le poète ( Virgile ?) émanation fantomatique d'un homme mourant qui lui dévoile son destin, dès lors Lavinia refuse tous ses prétendants quitte à déclencher une guerre, il y aura quelques échauffourées mais tout finira bien (pour un temps) et Rome émergera pour éclairer le monde.

Bien sûr Lavinia est une jeune vierge d'à peine 18 ans et Enée est un homme fait ,voir un peu tapé (quand je vous disais qu'il y avait un côté berlusconien dans cette affaire !) mais de leur amour surgira un empire.

Si je conseille ? Oui, résolument, un petit bémol pour le côté atermoiements d'une jeune vierge un peu cucul la praline, mais à part ça un bon ouvrage pour les fans de mythes et légendes.

Gaëlle

partager sur facebook :