Coups sur coups

Graham HURLEY

Gallimard, 2005
coll. Folio Policier



Trois enquêtes sont menées en parallèle dans cette deuxième aventure de l'inspecteur Faraday. Celle de celui-ci, tout d'abord, qui cherche à faire la lumière sur les circonstances de l'accident de circulation qui a coûté la vie à son ancienne assistante. Pour lui, le conducteur de l'autre véhicule téléphonait au volant, ce qu'il n'est pas près d'accepter. L'enquête de Dawn, ensuite, sur une affaire sordide d'exhibitionnisme sur fond de pornographie et de détournement de mineure. Et enfin, celle de Winter, qui veut la peau d'un chirurgien au minimum incompétent, derrière lequel pourrait bien se cacher un sadique de la plus belle eau...

Très bonne pioche que ce Coups sur coups ! Les trois enquêtes sont menées tambour battant, l'auteur passant de l'une à l'autre avec un sens du rythme et du suspense qui fait passer un meilleur moment à son lecteur qu'à ses personnages. C'est qu'on ne rigole pas beaucoup dans la police de Portsmouth. Le climat est lourd, les crimes odieux, la vie personnelle de chacun pas toujours rose. On découvre au fil des pages la personnalité des inspecteurs, tout en finesse. Pas d'archétypes ni de caricatures ici. On a affaire à des personnes marquées par la vie et les épreuves de leur métier. Ainsi, Winter, rustre antipathique au possible, que l'on apprend à comprendre à mesure que l'on découvre ses failles, et qui, au final, s'impose comme le véritable héros de cette histoire. C'est d'ailleurs lui qui nous offre, en guise de dénouement, une scène perverse à souhait et tout à fait jouissive !

Un très bon polar, servi par une réelle qualité d'écriture et une construction impeccable, à recommander à tous les amateurs, même à ceux qui n'auraient pas lu Disparu en mer, le premier volume de cette série.

Louis Hervé

partager sur facebook :