Alphonse (Le grand siècle, T. 1)

Simon ANDRIVEAU

Delcourt, 2006



Sous le règne de Louis XIV, Alphonse, un tâcheron, doit faire une livraison chez le duc de Beaumont. Lorsqu'il y arrive, il est témoin de l'assassinat du duc et de sa femme. Pris d'un accès subit de courage, il sauve Benoît, fils du défunt.
Après une course-poursuite entre lui et l'affreux Moplai, ils se cachent dans un camp de gitans où leur venue ne fait pas que des heureux. Là, Moplai et ses acolytes, toujours à la recherche d'un " autopsie ", les retrouvent et essayent de les tuer.
Dans le même temps on apprend que Moplai n'est pas le seul à rechercher ce document, semblant prouver une vérité très dérangeante pour le roi Louis XIV.
Après une bagarre sanglante entre les gitans, des soldats et Moplai, Alphonse et Benoît sont enlevés par un inconnu et emprisonnés sur un bateau.
Qui est donc ce soldat masqué ? Pourquoi connaît-il Moplai ? Vers où cette prison flottante appareille-t-elle ? Autant de questions auxquelles Alphonse et Benoît devront répondre.


Un bon album. Il y a une histoire qui démarre du simple (Alphonse fait une livraison) pour aller au plus complexe (un complot mettant en cause Condé, le masque de fer et le duc de Beaumont). Les persos vont du sympa (Alphonse) au méchant (les assassins). Il y a un milieu de décrit, celui des gitans avec leur camp avec ses lois, ses codes, ses moeurs et ses personnages comme Victor le sage ou Paulo, le balaise sympa.

Les dessins sont sans beaucoup de détails mais avec des couleurs souvent chaleureuses.

Marc Suquet

partager sur facebook :