Carbon Diaries 2015

Saci Lloyd

Pocket, 2012
Traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Sylvie Denis



En 2010, la Grande Tempête a ravagé l'Angleterre. Dans un futur proche, le gouvernement a décidé de mettre en place un rationnement des émissions de carbone. Une réduction allant jusqu'à 60 % ! Si le gouvernement et les écologistes applaudissent le geste, c'est une toute autre histoire pour Laura Brown, seize ans. Ordinateur, téléphone portable, prendre un bain chaud, tout est à revoir. Sa vie n'était pas un paradis, elle va devenir un enfer. Gérer ses points mensuels, écouter ses parents, essayer d'avoir une vie normale malgré les restrictions, c'est trop !

Lorsqu'un pays entier décide de réduire de plus de moitié ses émissions de carbone, il y a toujours des conséquences inattendues. Pas de solution alternative, un marché noir qui galope, des secteurs d'activité (tourisme et import) qui périclitent. L'auteur met le doigt où ça fait mal pour montrer qu'une telle décision n'est pas à prendre à la légère. A force de vivre dans le confort, l'homme s'est assagi et devient pantouflard.
Les personnages sont vraiment réalistes. En premier lieu, Laura, cadette d'une famille banale. En lisant son journal intime, on s'aperçoit que loin d'être une adolescente victime de son temps, elle dénonce ses parents (ringards), sa soeur (rebelle mais franche) et la société. Personne ne la comprend ni ne s'intéresse à ses problèmes. Une adolescente de tous les jours, qui doit changer ses habitudes. Entre son père qui perd pied dans cette nouvelle économie et sa mère qui cherche à raccommoder la famille, Laura sert de tampon malgré elle. Mais son voisinage est aussi incongru que sa famille : les voisins indiens qui se déchirent sur fond de tradition, un vétéran qui profite du système, tout n'est pas rose dans le nouvel ordre mondial !

Le journal est un exercice littéraire spécifique. Saci Lloyd fait écrire tous les jours son héroïne. Simple, sans ambition littéraire, mais avec ce sens humoristique très britannique. Des personnages décalés, un style direct dans un univers qui est tout à fait le nôtre. A part la date, ça pourrait se passer demain. Qui alors ne serait pas pris dans la tourmente ? Carbon Diaries 2015 fait réfléchir et rire, car l'auteur ne prend jamais parti pour ou contre le changement. Un bel exemple de littérature !

Temps de livres

partager sur facebook :