Coeur de glace

PION, POMMEPUY

Dargaud, 2011



Un carrosse tombe dans une embuscade d'ogres brigands. A l'intérieur, une petite fille. Capturée, puis emmenée comme futur repas des ogres, elle raconte comment elle est venue ici. Elle se nomme Gerda. Son meilleur ami, Kay, a disparu un jour d'hiver. Gerda est partie à sa recherche. Mais avant d'arriver au but de sa quête, elle doit traverser des contrées étranges : sorcière cannibale, oiseau qui connaît une princesse.

Coeur de glace est librement inspiré du conte d'Andersen La Reine des neiges. Marie Pommepuy, plus connue comme étant l'autre moitié du duo Kerascoët, écrit le scénario. Le dessin est assuré par Patrick Pion. Il a travaillé entre autres sur Mégaron (édité chez Dargaud) et Jérusalem (Glénat).

Cette histoire est magnifiquement horrible, ou horriblement magnifique. Bien que l'adaptation soit assez libre, toute la force du conte d'Andersen y est. On retrouve la douce cruauté de l'enfance, le passage à l'âge adulte : des thèmes chers à Marie Pommepuy, puisqu'elle a déjà travaillé sur Jolies ténèbres (Delcourt) et la série Miss Pas Touche (Dargaud). Le récit est rythmé, parfaitement découpé. Le fait qu'il soit raconté en flash-back ne gêne pas l'intrigue, mais permet de comprendre un autre dénouement que celui de l'histoire originale.

Patrick Pion a fait aussi un travail admirable. On connaissait son style proche du comic-book, et ses dessins très réalistes, mais il réussit à faire un mélange entre illustration du XIXe siècle et bande dessinée. Son trait épouse l'histoire, au point qu'on est surpris par certaines cases. Images adultes d'une histoire d'enfance... Si la magie opère sur Coeur de glace, c'est aussi grâce aux différentes teintes de couleurs, tantôt chaudes, tantôt froides. Les ambiances accompagnent la lecture, pour mieux nous déstabiliser.

Coeur de glace est un magnifique album qui, à l'instar de Jolies ténèbres, revisite les contes de notre enfance. Même l'histoire la plus enfantine a des recoins sombres.

Temps de livres

partager sur facebook :