Les Dragons de Sa Majesté

Naomi NOVIK

Le Pré aux Clercs, 2007
Téméraire, T. 1



Will Laurence, capitaine du HMS Reliant est très étonné de trouver dans les cales de la frégate française l'Amitié un oeuf de dragon. Plus étonné encore quand il s'aperçoit que l'oeuf est prêt à éclore. Le dragon qui en sort choisit Will Laurence comme pilote. Celui-ci se voit obligé d'abandonner la Navy pour rentrer dans les Aerial Corps. Ce changement va bouleverser sa vie entière, ainsi que la destinée du jeune dragon appelé Téméraire.

Imaginer une uchronie napoléonienne, avec des dragons asiatiques ou venant d'Europe est rafraîchissant. Les formidables créatures ailées ne sont plus des légendes mais elles remplissent des rôles dans l'armée de leurs pays respectifs (courrier, bombardier, etc...). Intelligents, puissants, et d'une longévité de plusieurs siècles, ils sont attachés à leur pilote et vice-versa. C'est ce que va découvrir Will Laurence, futur pilote involontaire de Téméraire. Un univers fait de dragons. Chaque race a sa caractéristique (cracheur de feu, d'acide, nyctalope). Sans vous en dire plus, sachez que Téméraire, le dragon adopté par Will Laurence est issu d'un race différente.
Pendant les deux tiers du récit, Will va se confronter à plusieurs difficultés. Non seulement il vient de la Navy, rendant difficile l'intégration, mais il n'a pas eu à attendre l'éclosion de l'oeuf, au contraire de ses camarades pilotes. Will a tous les "défauts" des marins : maniaque de la propreté, de l'état des uniformes, du respect du grade. S'il passe au début pour un officier dur, il obtient le respect de ses hommes, ainsi que de ses pairs.

L'Aérial Corps semble moins enclin à l'ordre, mais la vie des dragons passe avant celles de leurs pilotes, et plusieurs scènes prouvent l'attachement des uns envers les autres. Elever, nourrir, soigner un dragon demande quelques qualifications. Si le pilote est indispensable, une équipe au sol, ainsi qu'une équipe de vol vont aider dans les tâches quotidiennes ou spécifiques telles que tirer au fusil en vol...

Si Will Laurence est un jeune capitaine de la Navy, il est plutôt vieux pour l'Aérial Corps qui recrute vers les sept ans. Un motif de jalousie supplémentaire. On y apprend que les femmes y sont admises et menées comme les hommes.

Téméraire, le personnage titre de cette série, est un dragon qui va différer des autres. D'une intelligence supérieure, doté d'une bonne mémoire, il a du mal à obéir aux ordres. Heureusement que les autres dragons sont là pour tempérer ses émotions. Will lui apprendra aussi à modérer ses propos. Téméraire critique les lois humaines et militaires, malgré qu'il soit devenu un dragon de Sa Majesté.

Les scènes de vol sont bien détaillées. Que ce soit une formation de combat ou un entraînement, l'auteur va décrire les actions des dragons une à une pour que l'ensemble soit compréhensible. Un effort supplémentaire pour la simplicité de la lecture qui est à applaudir.

Les Dragons de Sa Majesté, premier tome de Téméraire, nous emmène dans un monde bien construit. Les dragons existent, mais la part historique a son importance : batailles navales de Nelson, présence de Napoléon. Chaque bête se distingue d'une autre que ce soit par son caractère ou par ses caractéristiques physiques. Même si le roman se passe dans un milieu militaire, les actions de l'Aérial Corps, ainsi que les réflexions de Téméraire (ou des autres dragons) en font un roman d'aventure sympathique. L'auteur a su mettre en place une interaction homme-bête qui montre leurs points communs mais critique aussi le comportement humain. Un roman de haut vol !

Temps de livres

partager sur facebook :