Les Malfaisants

Thibaut DE ROCHEBRUNE, RUNBERG

Dupuis, 2011
Jack, T. 1



1793, Jack un jeune Suédois est pris entre son idéal révolutionnaire et l'amour de sa femme, Claire. La révolution s'empare de son beau-père aristo, le général Daumas, et de sa femme Agathe et les passe par la guillotine. Claire se joint à la contre-révolution et élimine le citoyen Desclercs, un peu trop amateur de chair fraîche.

Les personnages sont intéressants, notamment pour ce qui est de l'opposition entre Jack, l'idéaliste révolutionnaire, et sa femme Claire, royaliste attirée par le sang et par la vengeance. Leurs personnalités s'écartent progressivement au cours de cet album. La folie de Claire, débutée lorsqu'elle assiste à la mise à mort de ses parents, augmente rapidement pour finir dans le crime. Le scénario est rythmé et prenant.

Quelques scènes originales, comme les soirées de débauche organisées dans les anciennes carrières parisiennes. Le dessin de Rochebrune me semble cependant un peu simplet et parfois bien caricatural en ce qui concerne les visages (voir par exemple la page 5).

Le tome s'achève sur un départ prometteur de Jack et un destin proche des pirates.

Un assez bon album par le scénario bien rythmé, un peu léger sans doute pour le dessin.

Marc Suquet

partager sur facebook :