Meurtre au mont Saint-Michel

Jean-Blaise DJIAN, Marie JAFFREDO

Glénat, 2015



1936. Lucie, au retour d'une soirée de pêche dans la baie du mont Saint-Michel, est le témoin d'un meurtre à la suite duquel elle disparaît. Une fois découverte la dépouille de Julienne, la bonne du curé, la population entraînée par son maire se lance à la recherche de l'adolescente. La cible de ses recherches : l'étranger que l'on a vu se cacher dans le mont.

Le scénario de cet album est plutôt classique : pas de surprises et l'assassin sera bien celui sur lequel cela devait tomber. L'album vaut plutôt pour les superbes dessins de Marie Jaffredo et la colorisation à dominante jaune-orangée qui donne à l'ensemble une tonalité chaleureuse.

Après Cluny, Carnac, Compostelle ou Carcassonne, la collection de Glénat en coopération avec les éditions du Patrimoine produit un album destiné à tous et dont l'atout réside dans le dessin. On trouvera quelques planches sur le site de l'illustratrice.

Marc Suquet


  

Le sang des bâtisseurs, livre 1

Marie JAFFREDO, Michael LE GALLI

Vents d'Ouest, 2010
56 pages, 13 euros



A Eyglières au 12ème siècle, l'abbaye en construction vient de perdre son maître bâtisseur, mystérieusement décédé. Qu'importe, un nouveau se présente, sauf que... c'est une femme ! Margot Saint Benoît va rapidement convaincre ouvriers mais aussi Messire Bertrand, maître d'ouvrage. Mais la construction ne va pas s'avérer de tout repos !

Voilà un album bien classique destiné à des adolescents. On ne s'y ennuie pas grâce aux éléments qui vont venir contrecarrer la volonté de Margot : des sacrifices humains. Mais on ne peut pas dire que le scénario soit riche en surprises. Quant au dessin de Marie Jaffredo, il ne m'a pas plu : pas de détails, peu d'originalité dans le coup de crayon, des visages à peine esquissés.

Bref, ce polar médiéval ne casse pas des briques !

Marc Suquet

partager sur facebook :