Un roi vient de mourir

David CHAUVEL, Gildas JAVA, Michael LE GALLI

Glénat, 2014
Alexandre, l'épopée, T. 1



C'est bien de faire de la BD historique. Une façon de faire passer l'histoire avec légèreté et plaisir. Hélas, cette fois ci, ça n'est pas le cas. Alexandre est un superbe personnage d'histoire. Un personnage de récit épique avec lequel on ne devrait pas s'ennuyer. Mais voilà, pour bien faire, les scénaristes ont ajouté un lexique en fin d'album. Une bonne idée, sauf quand celui ci compte quatre-vingt-cinq noms. Le lecteur a dès lors deux choix : soit il lit l'explication donnée pour ces quatre-vingt-cinq noms et là c'est instructif mais carrément embêtant, notamment en raison du rythme de l'histoire, sans cesse interrompu. Soit il laisse tomber, préférant l'histoire et le rythme, mais alors le scénario devient fort complexe.

C'est dommage, car l'album ne passe pas. Et pourtant, ce début d'histoire d'Alexandre est riche en complots, trahisons, batailles... Bref, ça aurait pu déménager. Mais là, non.

Un dessin plutôt sympa de Gildas Java, un jeune dessinateur breton, bien que parfois un peu froid. Et un beau cahier en final.

Marc Suquet


  

Le sang des bâtisseurs, livre 1

Marie JAFFREDO, Michael LE GALLI

Vents d'Ouest, 2010
56 pages, 13 euros



A Eyglières au 12ème siècle, l'abbaye en construction vient de perdre son maître bâtisseur, mystérieusement décédé. Qu'importe, un nouveau se présente, sauf que... c'est une femme ! Margot Saint Benoît va rapidement convaincre ouvriers mais aussi Messire Bertrand, maître d'ouvrage. Mais la construction ne va pas s'avérer de tout repos !

Voilà un album bien classique destiné à des adolescents. On ne s'y ennuie pas grâce aux éléments qui vont venir contrecarrer la volonté de Margot : des sacrifices humains. Mais on ne peut pas dire que le scénario soit riche en surprises. Quant au dessin de Marie Jaffredo, il ne m'a pas plu : pas de détails, peu d'originalité dans le coup de crayon, des visages à peine esquissés.

Bref, ce polar médiéval ne casse pas des briques !

Marc Suquet

partager sur facebook :