La Vérité sur les Bretons

Monsieur B

Glénat, 2010



L'album passe en revue quelques vérités bien connues sur les Bretons.

On n'aborde pas ce genre de bouquin sans avoir pour arrière-pensée : "sur quelle ânerie vais-je tomber ?" Il est vrai qu'on assiste en général à un défilé de ce qui est censé être des gags, souvent teintés de beaucoup de mauvaise foi et d'opinions frisant parfois l'intolérance.

Notre association, Mauvais Genres ? Rade de Brest, étant d'essence bretonne, j'ai abordé la lecture de cet album avec une curiosité prudente et scrutatrice. On ne rit pas impunément du Breton, s'il vous plaît ! Le sujet étant hautement sensible, il nous revenait d'examiner l'intérêt de cet album.

C'est clair, on n'est pas ici devant un chef d'oeuvre de la BD d'humour. A la lecture des strips, on esquisse quelques sourires mesurés, de ceux qui dévoilent à peine le bout inférieur des quenottes du lecteur. Tout au plus un bonsaï de gloussement et cela n'ira guère plus loin.

On n'évitera pas les poncifs sur la météo, le biniou ou l'alcool. Mais au moins cet album n'est-il pas intolérant. Pour ceux qui n'ont à l'esprit que les seules images caricaturales de notre belle région, on y apprend tout de même l'origine du drapeau breton (attention, c'est plutôt en 1923 qu'en 1925 qu'il a été imaginé), du Kouign Amann (et non du Kouing-Amann), ou encore l'image fruste du Breton véhiculée par Voltaire, pas toujours évidente quand on voit l'accueil dans "un climat de sympathie et de gentillesse" des Bas-Bretons décrite par l'auteur du conte philosophique L'Ingénu (1767).

L'auteur de l'album, Monsieur B, alias Bertrand Marceau, est un habitué de la série "La vérité sur..." dans laquelle il a publié une quarantaine d'albums, de La Vérité sur sea sex and fun à La Vérité sur les filles.  Le dessin n'a rien d'original et ne comporte que peu de détails.

Bref, un album un peu gentillet que l'on oubliera vite mais en aucune façon intolérant. L'honneur est sauf !

Marc Suquet


Un recueil de clichés sur la Bretagne et les Bretons.
Monsieur B produit encore et toujours ses albums de commande pour agrandir encore et toujours la collection "La Vérité sur..." C'est certainement très vendeur et vendu mais cela me pose plusieurs soucis. Grand amateur de bandes dessinées, je reçois régulièrement des cadeaux de personnes qui, sachant cela, se rendent dans la grande surface la plus proche et choisissent un album en rapport avec moi. Par exemple, je me suis marié, j'ai eu un bébé, donc je suis papa, j'aime le vin, je joue au poker et j'ai même déménagé à Brest. Autant de possibilités de recevoir un album de Monsieur B pour Noël ou mon anniversaire.
Si encore je pouvais rire un peu ou apprécier la qualité du dessin ou même le travail de recherche et de documentation... Rien de tout cela : gags éculés dignes du Dictionnaire des histoires drôles de Hervé Nègre (éditions Fayard, Le Livre de Poche, 1973), photocopie de cases à tout bout de champ et d'auberge, ressources directement tirées de la page 1 de Google, etc.
Je ne peux en vouloir à Monsieur B malgré tout cela. Ca se vend et il peut se faire plaisir à côté pour faire ce qu'il veut. Juste une petite chose : s'il pouvait se faire plaisir en sortant une BD qui m'obligerait à faire mon mea-culpa, je lui en saurais gré.

Roland Drover

partager sur facebook :