Un jour sans

Rémy BENJAMIN, PERO

Ankama, 2010



En 1147, Roland, seigneur du château, part pour les croisades. Celles-ci tournent au cauchemar : échec militaire comme personnel pour Roland.

Il s'agit ici de la deuxième croisade, menée par Louis VII désireux de se rendre à Jérusalem pour expier ses fautes. Une croisade qui se solde par un échec retentissant.

Un jour sans montre une façon originale de présenter les croisades. Loin du mythe chevaleresque, Roland est un vrai salaud : voleur de ses sujets qu'il terrorise et torture, violeur dès qu'il le peut et odieux avec sa femme Léonore. Quant aux croisades elles-mêmes, ce sont plutôt ripailles et drague des paysannes que mission sacrée.

Le scénario est donc intéressant et ce d'autant plus que la fin de cet album est tout à fait originale. Pour le dessin, pas de surprise : c'est agréable avec des tons pastels mais sans beaucoup de détails sur les personnages. Bref, un album que l'on remarque pour son scénario original.

Marc Suquet

partager sur facebook :