Alice au pays des merveilles

David CHAUVEL, Xavier COLLETTE

Drugstore, 2010



Bon, pour ce qui est du résumé du livre, on va pas vous raconter l'histoire. Pour ceusses qui ne la connaissent pas, se reporter à celles que vous racontaient votre maman ou votre papa chéris adorés de votre coeur, juste avant le dodo. Et pour qui n'aurait jamais eu l'histoire servie au coucher, cliquer ici ou encore .

Alice au pays des merveilles est tendance : le cinéma célèbre ce personnage avec l'adaptation de Tim Burton actuellement à l'écran et même en 3D !
Question scénario, l'album est proche du chef d'oeuvre de Lewis Carroll. Pas de surprise donc dans l'adaptation de David Chauvel (à l'exception du lapin blanc qui, dans mon souvenir, dit plus d'une seule fois, "je suis en retard", en tout début d'histoire, mais bon, on a droit aussi à sa liberté...)
Pour ce qui est du dessin, la surprise du travail de Xavier Collette tient dans les couleurs sombres de l'album, ponctuées d'une majorité de noir. Les cheveux d'Alice, très bruns, accentuent cet aspect foncé. Cela donne à l'ensemble une impression un peu triste. La colorisation est assez froide, rendant finalement un brin lointain le personnage d'Alice. On trouvera ici les illustrations de Xavier Collette.
L'album n'est donc pas désagréable, mais on a du mal à s'attacher au personnage d'Alice par l'aspect un peu froid qui se dégage de ce travail.

Marc Suquet

partager sur facebook :