Les Pionniers (Les Champs d'azur, T. 1)

Luc BRAHY, Frank GIROUD

Glénat, 2010
coll. Grafica



Juin 1906, Théodore Fayard passionné d'aviation, tente de faire voler des modèles réduits.  Une passion qui va le conduire à rejoindre l'équipe de Fernand Joliot, qui cherche à faire voler les premiers aéroplanes. Mais la concurrence est féroce et chacun veut gagner les prix proposés pour faire aboutir son propre projet.

C'est à une véritable saga que nous convient les deux auteurs, Giroud et Brahy : celle de l'histoire conjointe de la famille Fayard et de l'aéronautique entre 1909 et 1970. Ce premier tome est de facture classique, tant pour le scénario que pour le dessin. Mais l'histoire de ces passionnés est plutôt entraînante, une histoire d'aventures comme on les aime. Celles des fondus de l'aviation qui risquent leur vie pour faire voler le premier aéroplane sur vingt-cinq mètres !

Le dessinateur, Luc Brahy, renoue avec son histoire familiale  puisque son grand père était pilote de chasse durant la guerre 1914-1918. Quant à Franck Giroud qui est agrégé d'histoire, il trouve là un terrain d'expression qui colle à sa passion.

L'album est une galerie de personnages chevaleresques, super gonflés et plutôt sympathiques. Il compte également une femme bien qu'elles furent peu nombreuses dans l'histoire de l'aviation.

Il ne faudra pas chercher dans ce travail une bd d'une grande originalité mais plutôt l'histoire de barjots passionnés : sympa !

Marc Suquet


  

Le piège africain

Luc BRAHY, Pierre CHRISTIN, Frank GIROUD, Yves LECOSSOIS

Glénat, 2010
Destins, Tome 3
47 pages. 13 euros



Ellen a choisi de ne pas se dénoncer à la justice. Elle rejoint Londres pour retrouver le combat mené au sein de son association, Wafa. Une action humanitaire lui permettrait de se racheter.

On est donc, dans ce troisième tome, face à un choix clair : Ellen refuse de se dénoncer. Mais elle choisit de compenser sa culpabilité en la rachetant par une action d'éclat.

Ce tome a pour scénariste Pierre Christin, auteur d'une soixantaine de BD dont le fameux Valérian. Il a également signé un scénario de film avec Bilal : Bunker Palace Hotel.

L'album retrouve l'action dont avait manqué le deuxième : on y trouve un coté aventure exotique en Afrique : Ellen part en mission et celle ci sera, dès l'atterrissage de son avion, loin de tout repos. A la conclusion de l'album, l'auteur laisse même ses lecteurs dans une grande incertitude concernant le sort d'Ellen.

L'emprise de Jane, la condamnée à mort, sur Ellen est totale : son visage hante ses rêves et se transforme en véritable obsession. Il y a une bonne description de cette emprise sur l'héroïne.

Aux dessins, trois artistes : Yves Lécossois mais aussi Luc Brahy et Sébastien Gérard, les deux derniers s'étant partagés les planches, sans qu'il soit vraiment facile de distinguer le changement. Les visages restent un peu sommaires, même si leurs expressions sont marquées. Le dessin est coloré et les cheveux roux de l'héroïne toujours mis en évidence.

Action et psychologie au menu de ce tome 3 : sympa !

Marc Suquet

partager sur facebook :