Le fils

Daphné COLLIGNON, Virginie GREINER

Glénat, 2010
Destins Tome 2
47 pages. 13 euros



Ellen s'est réfugiée aux îles Shetland pour y prendre sa décision : doit-elle se livrer à la justice et sauver Jane ou continuer son combat pour l'Afrique ? Elle choisit la première des deux solutions et rentre à Londres.

2ème des 14 tomes de la série Destins, cet album montre l'un des choix possibles d'Ellen. La série a été lancée par Glénat lors du Festival de la BD d'Angoulême 2010. Virginie Greiner est la scénariste choisie par Giroud pour cet album : elle a co-écrit avec lui Pâques avant les Rameaux et, par ailleurs, d'autres ouvrages tels que Fées, sorcières et diablesse ou encore un album consacré à la nudité masculine.

Dans ce tome, Ellen avoue son passé, à l'un des membres de son association d'aide à l'Afrique. C'est la première fois que son passé est ainsi mis à jour. On la voit également en prise avec des problèmes familiaux : un fils pas facile et un mari sûrement trop motivé par sa carrière politique. Le titre de ce tome, le fils, peut paraitre curieux mais se comprend mieux lors de la conclusion. Le rythme de l'album est parfois un peu lent.

Le dessin de Daphné Collignon est très rond avec des couleurs pastels. Les expressions des visages sont bien marquées.

Un album pas désagréable donc, mais sans plus.

Reste à savoir si le public va suivre tout au long des 14 tomes : c'est déjà un budget d'achat important mais il faut également maintenir la qualité tout au long de cet énorme projet. Un sacré pari !

Marc Suquet

partager sur facebook :