Les cartes du monde

Simon INGS

Panama, 2008
491 pages. 23.75 euros



En préambule, avis aux mauvaisgenreux, ceci est de la blanche ! mais comme nous ne sommes pas sectaires et qu'en plus c'est de la bonne, je vais vous en compter deux mots !

Quel rapport entre l'indépendance du Mozambique, la conquête spatiale, le blitz krieg, le performing art, la sismothérapie, le traffic de drogue, d'organes, de gens et j'en oublie ! Eh bien Simon Ings nous dit qu'il y en a, que le monde est un ballon aux frontières floues, que le temps n'existe pas, que tout est lié à tout et inversement, heu... là je yoyotte un brin!

Bon vous me comprenez, c'est un livre complexe et inrésumable ou s'entrechoquent les destins de plusieurs personnages dans le temps et la géographie le tout écrit d'une manière magistrale puisqu'on suit sans problèmes les fils de cette toile diablement emmêlée! Il y a Saul Cogan qui deviendra un salaud désabusé tellement il a vu d'horreurs, il y a Stacey Chavez, star de cinéma déchue qui met en scène la destruction de son corps par l'anorexie, Anthony Burden, mathématicien génial et homosexuel refoulé, et aussiNick Jinks nôtre fil rouge qui sème mort et désolation presque par inadvertance, et tant d'autres personnages encore plus ou moins fracassés.

Bon on ne rigole pas beaucoup, mais je ne saurais trop vous recommander ce livre étrange et fascinant, bourré d'érudition, parce qu'en plus on apprend des trucs, Donc du tout bon!

Gaëlle

partager sur facebook :