Têtes à claques

Christophe BERTSCHY

Dupuis, 2008
Nelson, Tome 7
48 pages. 9.20 euros



Nelson est un petit diable qui s'incruste dans la vie de Julie, une jeune et jolie jeune femme. Nelson est très feignant et peureux. Il aime un peu trop la télé. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il aime mettre son bazar partout. Aidé en cela par Floyd, le labrador de Julie.

La BD est présentée sous la forme de strips de 1 à 3 cases publiés quotidiennement dans le Matin. La BD est destinée aux enfants. Les bêtises de Nelson sont sympathiques mais sans plus. Ca ne va pas toujours chercher dans la subtilité : par exemple cuire un oeuf sur le dos de Julie pendant qu'elle bronze ! Les strips sont donc de qualité assez irrégulière. et j'avoue m'y être un peu ennuyé. Suis je trop adulte ?

Marc Suquet


Pour ceux qui ne connaissent pas l'infâme diablotin orange , voici un album dans la droite lignée des précédents . En strips lapidaires , l'auteur a fait une victime pour l'éternité de la douce Julie , condamnée à héberger cet incroyable petit voleur , menteur , baffreur et gaffogène tout à la fois . Comme si ça ne suffisait pas , il tourmente au passage Floyd , le chien pas très futé de la demoiselle . Il déborde aussi bien sûr hors de l'appartement et poursuit Julie chez ses amis , à son travail , dans ses sorties . On pourrait espérer qu'un destin bienveillant placerait sur la route de la malheureuse victime de cette tornade psychédélique un ange-gardien susceptible de contrebalancer l'influence néfaste de ce suppôt des enfers ? Et bien oui c'est le cas ! Mais hélas ce dernier répond au doux nom de Stupidon , tout un programme ...
Les aventures de Julie et Nelson sont drôles , puériles et régressives juste ce qu'il faut pour qu'on retrouve en de lointaines bouffées nostalgiques le parfum des rires qui nous ont agités enfants à la lecture de Pif gadget . Nelson , un lointain cousin de Dicentim le petit franc , Pif et Hercule, Placid et Muzo et tous les autres . L'impertinence et la fraîcheur d'un auteur qui exècre manifestement l'angélisme sous toutes ses formes !

Marion Godefroid-Richert

partager sur facebook :