Harjunpää et l'homme-oiseau

Matti Yrjänä JOENSUU

Gallimard, 2003
Réédition.
Traduit du finnois. Première parution dans la langue originale en 1993.



Le jour, Asko, jeune homme craintif, subit la violence familiale des siens dans le taudis qui leur tient lieu de maison. Mais la nuit, pendant que ses frères préparent un hold-up, Asko devient Titi, hante les nuits d'Helsinki en quête de femmes seules chez qui il s'introduit dès lors qu'il les sait endormies. Pas une serrure ne peut lui résister ! Une fois parvenu dans la chambre des belles dames, il se met nu, s'allonge dans leur lit, les effleure, les touche, les caresse, doucement, tout doucement. Il n'y a jamais ni effraction ni violence. En fait, la folie transporte Titi vers des amours irréelles, il se prend pour un oiseau et veut devenir un aigle ! Parfois il arrive qu'une femme se réveille, alors, tel un fantôme, l'homme-oiseau s'enfuit si vite qu'elle n'a même pas le temps de le voir... Amer, désabusé et ô combien fatigué, Timo Harjunpää, la trentaine usée, est quant à lui inspecteur à la criminelle d'Helsinki. Il est toujours débordé, las d'un métier qui lui apporte chaque jour son lot de vols, de crimes, de cadavres, de larmes et de désenchantement. Les joies de la famille - il est marié et père de famille - n'arrivent pas à effacer le cauchemar de ses journées, et cela d'autant moins qu'il n'est pas insensible au charme de sa coéquipière et que la réapparition de son propre père après de très longues années d'absence lui cause également quelque embarras. Harjunpää est amené à enquêter sur une bien étrange affaire : de nombreuses femmes se plaignent en effet d'un rôdeur qui s'introduit la nuit dans leur domicile. Commence alors une course poursuite au cours de laquelle le flic va tout mettre en oeoeuvre pour tenter de coincer le rôdeur...

Finis les rêves de paradis scandinaves où il fait bon vivre ! La société finnoise est bel et bien malade, en proie à l'injustice, au dérèglement, à la violence. Elle patauge dans l'eau trouble de la corruption et de la délinquance. L'inspecteur Harjunpää dont l'auteur nous livre ici la troisième aventure est un flic sans gloire, ayant perdu ses illusions, le héros d'un combat perdu d'avance contre le crime, la délinquance et la misère humaine, un fonctionnaire de police confronté quotidiennement au surmenage, au manque de moyens, tant matériels qu'humains, au harcèlement que lui font subir ses supérieurs hiérarchiques, à la corruption ambiante, aux tracasseries et autres pesanteurs bureaucratiques, un flic qui envers et contre tout s'acharne à faire toujours de son mieux, à s'acquitter honnêtement de son boulot. Fort de sa propre expérience professionnelle, Matti Yrjänä Joensuu, inspecteur de police judiciaire à Helsinki, décrit à merveille le traintrain quotidien d'un commissariat finlandais, l'existence et le mal de vivre de son héros, l'attachant inspecteur Timo Harjunpää, et plante avec force d'autres personnages tous sensibles, crédibles et foncièrement humains. Avec justesse, sans esbroufe, il nous entraîne dans les méandres de son enquête et nous fait partager sa déprime, sa lassitude, mais aussi tout l'amour qu'il continue néanmoins d'éprouver pour l'être humain, il continue encore, roman après roman, à analyser les maux dont souffre la société finnoise qui parvient à enfermer les individus dans des prisons mentales que sont la dépression, la folie, la violence et la maltraitance... Et puis, comment oublier Titi ? Impossible de ne pas être attendri par la fragilité de ce personnage en quête d'un amour impossible et qui passe d'un fantasme féminin à un autre !

Un magnifique roman noir.

MGRB

partager sur facebook :