Des poupées et des anges

Nora HAMDI

Au Diable Vauvert, 2004
Premier roman.



Une cité HLM, Porte de Choisy. Dans le bloc 123 B habite une famille de cinq personnes d'origine kabyle. Le père, la mère et leurs trois filles. Le père dont la vie était tracée depuis la naissance : tradition, respectabilité. Tyrannique, esseulé, le cul entre deux chaises, entre deux cultures, enchaîné à son orgueil... et à sa violence, par hypocrisie il a choisi de vivre dans la lâcheté... La mère qui a été belle est maintenant fatiguée, usée par son statut de mère durement vécu. Epouse soumise, battue, elle endure une souffrance et une peur permanentes. Comme une mission, elle a juré de se vouer corps et âme à l'éducation de ses enfants... Inès, six ans, la benjamine, encore insouciante. "On croirait une vraie petite princesse tout droit sortie d'un dessin animé..." Chirine, dix-sept ans, la fille aînée, naguère la préférée du père. "une drôle de beurette, une rebeu arriviste, une rebeu qui déteste d'où elle vient. Chirine qui a accepté la dictature de la beauté et dont la seule motivation est de changer de vie, de devenir riche... Chirine qui ne parle plus à sa soeoeur Lya qui est devenue sa mauvaise conscience quotidienne... Enfin, Lya, quinze ans. Lya à l'allure de garçon manqué. Lya la fan de taekwondo et de jogging. Lya, tellement différente, Lya qui a envie de hurler, qui a un besoin vital de se battre. Lya qui ne veut pas ressembler à sa mère. Lya qui ne veut pas subir. Lya, la rebelle la révoltée... Bloc 123 B, la vie s'écoule lentement, la vie s'écoule, pas si simple et pas si tranquille !...

Ce roman est une chronique douce-amère - plus amère que douce, d'ailleurs ! - du quotidien d'une famille immigrée qui semble avoir réussi son intégration. Nora Hamdi nous refait quelque peu "Les Petits enfants du siècle" de Christiane Rochefort, "façon rebeu". Son livre est un document émouvant, une radiographie dans laquelle peuvent se reconnaître bon nombre de familles issues de l'immigration. "A la maison, on m'impose de vivre avec des idées moyenâgeuses, et quand je suis dehors, c'est une autre planète. Et quand je dis ça, je suis gentil..." [p. 187] dit Mehdi, un jeune beur partagé entre deux cultures, à Lya, personnage central de sa famille déchirée et du roman... En fait, la difficulté des différents protagonistes à communiquer, à s'accepter, est le résultat d'un amour trop fort qui les encombre et qui les étouffe. "Un amour jamais prononcé, ingérable, incompréhensible, déchirant"... [p. 212] Une intrigue minimale, mais des personnages forts, décrits avec justesse et lucidité, une écriture nerveuse qui traduit bien la colère et la violence des personnages mais aussi l'humour de certaines situations.

"Des Poupées et des anges" constitue un premier roman fort réussi. Nora Hamdi, co-auteur de la bande dessinée "Trois étoiles" [éd. Au Diable Vauvert, 2002], peintre et réalisatrice, ajoute là une nouvelle corde à son arc.

MGRB

partager sur facebook :