Le vin de minuit

Simon R. GREEN

L'Atalante, 2007
Collection : La Dentelle du Cygne
394 pages. 18 euros



Toby Dexter. Il habite Bradford-sur-Avon, une vieille ville où il ne se passe rien. Tous les jours il va à son travail en prenant le train. Tous les jours il ouvrait la porte de la librairie Gandalf pour travailler " ranger des retours, garnir des étagères, brancher l'aspirateur ". Tous les jours il reprenait le train pour voir en face de lui, La femme à la bouche parfaite, la femme inaccessible. Tous les jours il essaie de lui parler et n'y arrive pas.
Pourtant ce soir là, une averse va en décider autrement?
Voulant proposer l'abri précaire de son parapluie, il voit cette femme, a la bouche parfaite, disparaître par une porte. Porte qui n'existait pas avant ! Ne voulant pas laisser passer cette chance, il s'engouffre dans cette " porte ". Pour atterrir en Mysterie ! Toby Dexter sera t'il le champion de la terre ? Celui qui fera que Mysterie et Veritie seront sauvées ?

Notre monde a deux facettes? Veritie, notre monde tel que nous le connaissons. Mysterie, est pareil, sauf que la magie et les êtres fantastiques y règnent. Et Toby Dexter va se révéler un point focal ! Celui de pouvoir voyager entre les deux mondes. Sauf que Toby ne veut qu'une chose ! L'amour de la femme à la bouche parfaite ! C'aurait pu être sympathique, sirupeux et ultra glamour, de la part de l'Atalante de nous faire un Harlequin fantastique. Mais Simon R Green ne verse pas dans le sirupeux. Il préfère que le vin soit à point pour qu'on puisse le boire? Jusqu'après minuit. Complots fous, êtres semi divins voulant êtres humains, objets magiques ayant des états d'âmes, voire des caprices. Voici une aventure d'un libraire qui aurait voulu être normal s'il n'avait pas emprunté la porte. Magie, humour corrosif et sympathique. Grâce à son écriture aisée, ce roman se déguste avec un blanc moelleux, une musique de John Williams en fond sonore... Et un clappement de langue à la fin !

Temps de livres


Hawk & Fisher : Livre 1

Simon R. GREEN

Bragelonne, 2004
Traduit de l'anglais. Première parution dans la langue originale en 1990.



Haven est une ville sombre, très sombre, une ville dont les bas-fonds mal famés grouillent de monstres de tout poil, une ville où se côtoient magiciens, malfrats, tire-laines, assassins, coupe-jarrets, tous moins fréquentables les uns que les autres, une ville où corruption, meurtres et autres joyeusetés du même tonneau font l'actualité quotidienne. Ici, tout le monde a quelque chose à se reprocher. Tous ? Non bien sûr ! Hawk et Fisher, eux, sont irréprochables, vraiment au-dessus de tout soupçon. Mari et femme, tous deux capitaines de la garde, fines lames, intègres, sans peur et sans reproche, ils ont été mis sur la touche après avoir enquêté sur une sombre affaire de trafic d'enfants. La paperasserie, les tracasseries administratives, les mondanités, le désoeoeuvrement ? Très peu pour eux ! Ce qu'ils préfèrent ? L'action ! Les voilà d'abord envoyés sur la piste d'un vampire extrêmement redoutable qu'ils vont, sans coup férir, éliminer et, la mission à peine achevée, on leur en confie une nouvelle : assurer la protection d'un politicien, le conseiller municipal William Blackstone qu'ils doivent escorter à une réception organisée par Gaunt, un des plus puissants sorciers de la ville. Puisque doivent se négocier chez lui, en toute discrétion, des accords politiques importants, ce dernier a pris soin d'isoler son manoir du reste de la ville grâce à un écran magique empêchant quiconque d'entrer et de sortir durant quarante-huit heures. Pour Hawk et Fisher, cette mission de routine démarre comme un véritable calvaire jusqu'à ce que les invités se fassent massacrer, les uns après les autres, apparemment pas d'humaine manière. Une fois de plus, ils vont devoir faire parler leurs armes - la hache de Hawk est vraiment redoutable ! - et se triturer les méninges pour démasquer celui qui, entre autres, vient d'occire leur protégé. Non d'un loup-garou, ça va barder !...

Une fantasy policière, mâtinée d'humour, de fantastique et d'aventure sauce "cape et épées", dans laquelle le lecteur s'attache sans problème aux deux héros, Hawk et Fisher, un couple d'enquêteurs pour le moins sympathiques, loin des stéréotypes de beauté physique dont on affuble généralement les héros purs et durs, "sauveurs d'humanité", un homme d'une trentaine d'années et son épouse un peu plus jeune, deux êtres au tempérament bien trempé, tous deux aussi bourrus l'un que l'autre, opiniâtres, fougueux, perspicaces. Il les suit dans leurs investigations et découvre de quelle manière ils vont résoudre cette affaire, assez classique somme toute -une "murder party" se déroulant en huis clos -,où il sera question en prime de magie et de surnaturel. Servie par un style efficace, une écriture directe et sans fioriture. L'auteur propose là une aventure plaisante, rapide, rythmée, sans autre prétention que de distraire le lecteur, prenante et passionnante, même si l'intrigue policière à proprement parler demeure assez légère, un rien téléphonée. Dans le cloaque de cette ville sinistre, Hawk et Fisher vivent à cent à l'heure. Pleins de ressources, ils se sont bâti une solide expérience, luttent seuls contre tous et affrontent tous les dangers pour éradiquer le mal et la corruption. Le moins qu'on puisse dire est qu'ils ont du pain sur la planche et qu'on ne s'ennuie pas une seconde en leur compagnie.

Un roman plaisant et amusant. Pour adultes et adolescents.

MGRB

partager sur facebook :