Pair de l'Empire

Raymond E. FEIST , Janny WURTS

J'ai Lu, 2006
Réédition d'un roman paru aux éditions Bragelonne en 2004. Deuxième tome de la série "La trilogie de l'Empire". Précédé de "Fille de l'Empire".
Traduit de l'anglais (USA). Première parution dans la langue originale en 1990.



Deuxième volet de la Trilogie de l'Empire, où l'on retrouve Mara, Dame des Acoma sur le monde de Kelewan. Dans cette société totalement encadrée par l'honneur et les traditions, cette civilisation dans laquelle intrigues, trahisons et complots se trament sans arrêt, la jeune fille est parvenue à vaincre son pire ennemi, Jingu, seigneur des Winwanabi, qui a dû se suicider. Si elle a gagné du pouvoir et renforcé la situation de sa famille en prenant part au Jeu du Conseil, Mara n'ignore pas qu'elle est toujours en grand danger car Desio, le fils de Jingu, aspire à la vengeance et a juré sa perte. Courageuse et déterminée, elle n'en continue pas moins de veiller à la reconstruction de son clan, tant sur le plan politique que sur le plan économique et financier, raison d'ailleurs pour laquelle, en dépit de la très mauvaise réputation qu'on leur prête, elle achète des esclaves midkemians. L'un d'entre eux, Kevin, attire son attention et, bien vite, la fascine. Grâce à lui, Mara découvre la richesse de la culture de Midkemia et entraperçoit sous un angle nouveau la vie des Tsurannis. En dépit de leurs différences d'origine et de statut social, les deux jeunes gens tombent amoureux l'un de l'autre. Les ruses de Kevin alliées à l'habileté politique de Mara, fin stratège et tacticienne émérite, permettent à la Dame des Acoma de vaincre à nouveau ses ennemis de la famille des Minwanabi et lui assurent cette fois un véritable triomphe. Mais tout n'est pas encore joué. Gagnera-t-elle encore plus de puissance au cours du Jeu du Conseil ? Parviendra-t-elle à choisir entre Kevin l'esclave et Hokanu, noble issu du clan des Shinzawaï, le mariage d'amour et l'union purement politique et stratégique, le coeoeur et la raison ?...

Voilà un deuxième tome tout aussi captivant et tout aussi passionnant que le premier, et dans lequel l'accent est plus particulièrement mis sur les différences d'ordre idéologique, social et culturel qui distinguent Tsuranuanni de Midkemia, différences que l'on découvre en profondeur à travers l'amour sincère que Kevin et Mara se vouent l'un à l'autre. Les deux auteurs attachent toujours le même soin minutieux à dépeindre leurs personnages : Mara qui gagne en prestige et ses conseillers ; Kevin le "barbare" qui finira par se faire respecter comme il le mérite quand il sera patent que lui aussi respecte un code de l'honneur ; l'Empereur qui sort de son rôle de potiche pour gouverner ; Tasaio de la famille des Winwanabi : homme dangereux qui, aspirant à la ruine des Acoma, est bien près d'y parvenir. L'histoire est bien construite, bien menée, agréablement écrite, l'action complexe à souhait se déroule à plusieurs niveaux : politique, stratégique et sentimental et réserve de nombreux rebondissements. Et le lecteur assiste fasciné, médusé, à la reconstruction politique et économique de la maison de Mara qui patiemment gravit les échelons, s'élève dans la hiérarchie et gagne en prestige et en influence, en fait le résultat des efforts conjoints de Mara et Kevin et de la ruse qu'ils déploient avec un art consommé.

Un excellent deuxième tome dont la suite et fin est attendue avec impatience.

MGRB


Fille de l'Empire

Raymond E. FEIST , Janny WURTS

Bragelonne, 2004
Réédition du roman initialement publié en France en 2000 par les éditions de la Reine Noire.
Premier tome de la série "La trilogie de l'Empire".
Traduit de l'anglais (USA). Première parution dans la langue originale en 1987.



Dans l'empire galactique exotique de Tsurani - inspiré du Japon médiéval et de la civilisation Maya - s'est développé un mode de vie basé sur la tradition et sur un code de l'honneur à la fois strict et très subtil auxquels doivent se plier tous les habitants, quelle que soit leur condition ou leur origine. Plus particulièrement encore pour les grandes familles nobles qui s'affrontent, pour le pouvoir bien sûr mais aussi la richesse et la gloire, dans une lutte sans merci, tous les moyens sont bons, tous les coups permis dans la mesure où ce fameux code d'honneur ne s'en trouve pas entaché. Cette bataille permanente, essentiellement politique, est on ne peut plus rude, raison pour laquelle les grandes familles cherchent à gagner des points au Jeu du Conseil de manière à devenir toujours plus fortes, toujours plus puissantes. Alors que son père et son frère, chefs de la famille Acoma, partis conquérir de nouvelles terres sur le monde éloigné de Midkemia, sont morts au combat, trahis par leurs ennemis ancestraux, les Minwanabi menés par le seigneur Jingu, et que l'armée familiale a été presque entièrement décimée, Mara, dix-sept ans, unique héritière des Acoma qui s'apprêtait à entrer en religion, doit renoncer à servir Lashima, déesse de la Lumière intérieure, pour assumer son héritage et prendre la tête du clan dorénavant bien affaibli. Inexpérimentée certes, mais intelligente, adroite et rusée, fière et très déterminée, la jeune fille va devoir s'initier à la politique et à la stratégie pour échapper aux complots ourdis par ceux qui voudraient porter un coup fatal au clan qu'elle dirige, reconstruire son armée, affaiblir ses ennemis, assurer sa vengeance et restaurer l'honneur des Acoma...

Après avoir produit les fameuses "Chroniques de Krondor", l'Américain Raymond E. Feist s'adjoint Janny Wurts pour nous offrir avec "Fille de l'Empire" le premier tome pour le moins surprenant d'une nouvelle trilogie, épique à souhait, suite logique de la première série, et que l'on peut aisément lire indépendamment de l'épopée précédente. Les héros en sont les ennemis de ceux des "Chroniques de Krondor". L'intrigue principale se déroule sur le monde de Kelewan dont la société nous est décrite en profondeur. L'accent est mis sur l'organisation politique et stratégique de cette civilisation, ainsi que sur le jeu du Conseil auquel la toute jeune Dame des Acoma, héroïne de ce roman et personnage central de la série, doit très vite s'initier, les règles du code d'honneur, les rites et autres traditions auxquels personne n'échappe mais qu'elle, Mara, dix-sept ans, fragile jeune fille certes, inexpérimentée qui plus est, mais extrêmement déterminée, prête à tous les sacrifices pour sauver son domaine du désastre et venger la mort des siens, n'aura de cesse d'infléchir pour peu que sa famille puisse en tirer un quelconque avantage. Elle sait s'entourer d'excellents conseillers, apprend vite et assimile rapidement les règles du Jeu, se révèle fin stratège et tacticienne émérite. Elle saura trouver sa place dans ce monde dirigé par les hommes et dans lequel la femme est traditionnellement soumise à son mari, déjouer les pièges que lui tendent ses adversaires et choisir ses alliés, s'imposer, comploter, manigancer avec une maestria que pourraient lui envier ses ennemis les plus puissants et les plus aguerris. Si Mara apparaît psychologiquement bien fouillée, les auteurs n'en ont pas moins soigné la personnalité des nombreux autres personnages qui donnent vie à l'histoire qu'ils ont imaginée. Par ailleurs, ambiance orientale et univers exotique sont fort agréablement rendus, intrigues politiques complexes à souhait.

Un roman captivant pour un excellent moment de lecture.

MGRB

partager sur facebook :