La profondeur des tombes

Thierry DI ROLLO

Le Bélial', 2003



Dans un futur indéterminé, plus ou moins proche, l'humanité vit dans la misère, plongée au coeoeur d'un monde chaotique, agonisant, sale et ultra pollué. L'air est toxique, tellement chargé de crasse et de poussière que le soleil ne parvient plus à percer. Ne filtre plus qu'une lumière étique, si bien qu'on ne parle plus de "jour" mais de "nuit claire" ! Toutes les ressources énergétiques de la planète ont été épuisées. L'eau pure est une denrée rare et extrêmement précieuse. Pour obtenir une petite quantité d'eau de bonne qualité, il faut la gagner en jouant à des jeux télévisés. Seul combustible encore exploité : le charbon extrait de mines titanesques pour subvenir aux besoins de quelques nantis privilégiés. C'est dans ce monde hallucinant de désespoir que vit et travaille le personnage central de ce roman, Forest Pennbaker, misérable parmi les misérables. Quand il ne travaille pas au fin fond des galeries minières de CorneyGround, ce contremaître chargé de l'extraction du charbon - un porion - où il est haï par ses semblables en raison de la charge qu'il exerce pour le compte du détestable Lokraft, Pennbaker vit seul, reclus avec sa fille artificielle CloseLip dans un deux-pièces minable, englué dans un cauchemar perpétuel. Or voilà qu'un jour Lokraft le charge d'aller en U-Zone - sorte de no man's land marginal et malsain - négocier l'achat d'un nouveau flaireur, en fait un quelconque animal cloné susceptible de servir d'éclaireur dans les mines...

Dans ce monde incertain, insensé, chaotique et inhumain qui n'offre pas le moindre espoir aux miséreux qui le peuplent, Thierry Di Rollo nous convie à suivre la terrible descente aux enfers d'un homme au passé douloureux et qui se consume, rongé qu'il est de l'intérieur, qui s'enfonce irrémédiablement et de plus en plus profondément dans le désespoir et la démence avant de laisser libre cours à sa folie meurtrière. L'histoire intimiste qu'il nous propose de découvrir ici est terriblement sombre, sa vision du futur cauchemardesque, apocalyptique et des plus pessimistes. Pas de place là-dedans pour la plus infime étincelle d'optimisme. Pas d'issue ni d'échappatoire non plus. Tout n'est que déglingue, noirceur, chaos, mal-être, chagrin, désolation, souffrance et douleur autour d'un homme malade, en détresse, qui n'a plus qu'un seul but dans la vie : découvrir la profondeur des tombes ! Et pourtant l'auteur réussit le tour de force de parvenir à fasciner son lecteur par la maîtrise de l'écriture et de la construction d'une intrigue dont la trame demeure pourtant relativement mince ! Un style hallucinant tour à tour lancinant ou rythmé, des descriptions on ne peut plus évocatrices, un ton juste, une narration sobre et efficace, des dialogues ciselés avec art, des personnages crédibles même s'ils mettent le lecteur mal à l'aise, des flash-back parfaitement dosés et toujours bien amenés.

Bref, une science-fiction très noire et sans la moindre concession, une parfaite réussite ! Une réserve néanmoins, déprimés s'abstenir !

MGRB

partager sur facebook :