La Présidente

Farid BOUDJELLAL, François DURPAIRE

Les Arènes, 2015



Le cauchemar : le 7 mai 2017, Marine Le Pen est élue présidente ! L'album raconte les huit premiers mois de la nouvelle présidente et le virage pris par la France sous son impulsion qui commence bien sûr par des affrontements à la Bastille, le soir des élections. Les décisions de la nouvelle équipe gouvernementale pleuvent : Gérard Longuet mord à l'hameçon tendu par la présidente et devient Premier ministre, vite rejoint par Nadine Morano en tant que ministre, la presse et la télé publiques sont étouffées, des purges sont effectuées dans le milieu du rap, la préférence nationale face à l'emploi ou aux allocations est mise en place, le franc remplace l'euro, le Conseil constitutionnel est supprimé, la France sort de l'OTAN et se rapproche de la Russie de Poutine...

Et les résultats ne se font pas attendre : baisse de la valeur du franc de 30 %, disparition d'un million d'emplois, perte du pouvoir d'achat de 20 a 30 %, bref... c'est la chienlit !

L'ensemble est parfaitement documenté, détaillant l'histoire du FN, de la Nouvelle-Calédonie, de la surveillance numérique ou, encore plus original, expliquant le rôle des portraits officiels des présidents et la philosophie qui y est liée, comme celui de De Gaulle, proche de celui de Louis XIV !

On sort de cet album glacé. Eh oui, le FN au pouvoir c'est donc ça ! Inutile de dire que tout cela ne serait que l'oeuvre de l'imagination des auteurs : les décisions prises par la nouvelle équipe gouvernementale sont fondées sur des extraits du programme du FN.

On laissera tomber la petite amourette entre deux colocataires d'Antoinette, qui ajoute un côté fleur bleue à un ouvrage qui n'en avait pas besoin, pour se concentrer sur le portait de l'ancienne résistante, pleurant le soir du terrible résultat et prête à sortir un tromblon pour défendre ses amis expulsables car un poil trop bronzés.

Le plus terrible : face aux émeutes qui enflamment la France, la nouvelle présidente à qui l'on demande ce que l'on fait, répond désespérément : "Je ne sais pas" ! Quel aveu d'ignorance et d'impuissance.

Une chronique écrite le jour où le scrutin en Autriche menace de mener à la tête de ce pays, Norbert Hofer, candidat anti-Islam, souhaitant rattacher le Tyrol, aujourd'hui italien à l'Autriche et soutenu par le FN.

On se réveille ! C'est ce que fait parfaitement cet album.

Marc Suquet

partager sur facebook :