Chaos debout a Kinshasa

Barly BARUTI, Thierry BELLEFROID

Glénat, 2016



"Je suis le Zaïre", un mot du président Mobutu qui en dit long sur sa modestie ! Faut dire que la réputation de l'homme est sulfureuse et le régime mis en place, bien connu pour sa corruption. C'est dans ce pays, dont l'histoire est compliquée par l'opposition des troupes fidèles à Mobutu, lui-même pion des intérêts américains, à celles du Mouvement populaire de libération de l'Angola, soutenues par l'URSS et Cuba, que se déroulera le match de boxe du siècle : celui qui opposera Foreman à Mohamed Ali, alias Cassius Clay.

L'album introduit dans ce contexte Ernest, un petit bandit d'Harlem, fort excité à l'idée de se couler dans le mythe africain, à l'occasion de ce match historique. Le gangster amateur, à la candeur rafraîchissante, sera entraîné dans une histoire de corruption emmenée par Edmond, le diplomate bruxellois.

J'ai aimé l'histoire mise en scène par Thierry Bellefroid, mélangeant vérité et fiction. Les personnages se croisent sur un théâtre dont on ne sait si les éléments appartiennent ou non à l'histoire. L'ensemble est solidement documenté, que cela soit pour les parties politiques du scénario, exposées notamment grâce à des annexes, ou pour l'histoire sportive, le récit dévoilant la finesse de la stratégie d'Ali qui le conduisit à la victoire. Pas mal, la description de la psychologie de Mohamed Ali, dont il faut bien avouer qu'il se la pète grave, ce que l'on peut comprendre en sachant l'importance de cultiver sa mentalité de "winner" pour un combat d'importance, mais aussi sa condition de sportif chouchou de son public africain.

Le dessin de Barly Baruti est coloré et chaleureux, accompagnant la gaieté africaine, mais dépassant souvent un cliché sociétal en s'alourdissant de tons plus sombres, soulignant les manoeuvres cachées sous ce décor.

Marc Suquet

partager sur facebook :