La Promesse

Nick DRAGOTTA, Jonathan HICKMAN

Urban Comics, 2014
East of West, T. 1, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jérôme Wicky



Alors que la guerre de Sécession a pris une tournure inattendue, une réalité alternative démarre à partir de ce point. Les Etats-Unis que l'on connaît n'existent pas, et évoluent vers l'organisation des Sept Nations.

Cette version futuriste dystopique des Etats-Unis prend place deux siècles après la guerre et met en scène les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse (Conquête, Guerre, Famine, Mort), dont trois d'entre eux sont incarnés sur Terre dans de nouvelles formes. Leur mission est de tuer le président et de détruire les factions en place.

Jonathan Hickman fait le don d'un univers original, ré-imaginé selon un nouvel ordre mondial. Flirtant avec des chefs-d'oeuvre uchroniques tels que Le Maître du Haut-Château ou Ravages, East of West mélange habilement l'histoire des Etats-Unis et l'imagerie biblique de l'Apocalypse de saint Jean.

Ces allégories et personnifications évoluent tantôt dans les fabuleux décors de l'Amérique sauvage, tantôt dans les cités vertigineuse de ce néo-western. L'art graphique de Nick Dragotta ravit les yeux et nous fait mordre la poussière du désert brûlant.

L'ouvrage requiert du lecteur toute son attention pour qu'il saisisse bien les détails de l'histoire et les subtilités du scénario. Les nombreuses sous-intrigues, loin de surcharger le récit, donnent une profondeur vertigineuse aux personnages et leur confèrent une dimension quasi mythologique.

Alain

partager sur facebook :