Mingus

Keto VON WABERER

Rouergue, 2015
Traduit de l'allemand par Jacqueline Chambon



Mingus est un hybride, mi-homme, mi-bête. A la mort de son créateur, il part découvrir le monde. Un monde divisé en clans, chacun essayant de prendre le pouvoir. Tour à tour, Mingus sera utilisé, déifié, montré comme la chose à abattre.

Un singulier roman que Mingus. Les différents personnages qui rencontrent le protagoniste-titre en font leur héros. Il leur donne un but à atteindre. Il faut admettre que cette société futuriste est divisée : les écologistes, les technologiques, ceux qui veulent sauver la planète (en faisant du bénéfice)... Chacun semble porter sa vérité. Mingus arrive, ne cherchant que la personne qu'il a délivrée. Comme l'hybride représente quelque chose, chaque "clan" va se servir de lui à sa façon.

Pour donner vie aux différents personnages, l'auteure offre un chapitre à chacun. Ce roman à plusieurs voix offre une vision multiple de ce monde futuriste. C'est aussi son défaut. Face à cette démultiplication des points de vue, on en perd le but. Doit-on s'attacher à Mingus ou faut-il regarder les différentes visions de ce monde ?

Troisième ouvrage de la collection Epik (les voyages dans l'imaginaire), Mingus aidera les jeunes lecteurs à grandir. Loin de se contenter d'une histoire déjà racontée mille fois, Keto Von Waberer leur ouvre de nouveaux horizons. Si le rythme peut rebuter, le récit est soutenu, l'ambiance est poétique. Rien que pour ça, Mingus mérite d'être découvert.

Temps de livres

partager sur facebook :